BCL FIBA Livenews

BCL : portée par un Zack Wright irrésistible, la SIG s’impose face à l’AEK Athènes !

Opposé à l’AEK Athènes dans le cadre de la cinquième journée de Champions League, la SIG a conservé son invincibilité à domicile en s’imposant face aux Grecs (80-78). 

Devant de dix points à la mi-temps (39-29), les Strasbourgeois sont parvenus à conserver leur avance après trente minutes de jeu (57-47). C’est dans la dernière période que les joueurs de Vincent Collet se sont fait peur en encaissant un 31-23 en dix minutes. Les joueurs de Sotiris Manolopoulos ont notamment pris un coup de chaud en fin de match en enchaînant quatre paniers à trois points de suite. Une nouvelle victoire qui place la SIG à la troisième place du groupe C de BCL.

Etincelant dans cette rencontre, Zack Wright a compilé 26 points, 6 rebonds, 3 passes décisives et 1 interception pour une coquette évaluation de 29. Après avoir fait gagner son équipe dans les ultimes secondes, le MVP de la rencontre est revenu sur ce succès en conférence de presse d’après match.

« C’était un match important. Les deux équipes avaient un bilan de deux victoires et deux défaites en Champions League. Pour nous, c’est toujours important, que ce soit en championnat ou en BCL, de gagner à la maison. Surtout en Coupe d’Europe car c’est encore plus difficile de gagner à l’extérieur. Nous avons joué très collectif ce soir. Je pense que nous avons enfin commencé à comprendre la philosophie du coach. Doucement mais sûrement… Nous étions bien des deux côtés du terrain, en attaque et en défense. Nous avons une équipe très talentueuse offensivement, mais nous étions en délicatesse avec notre défense au début. C’était un match difficile, contre une bonne équipe. »

Du côté de Vincent Collet, c’est une belle victoire d’équipe qu’a enregistré la SIG. Il n’a pas oublié non plus d’évoquer la performance de son meneur.

« Nous sommes très heureux d’avoir gagné ce match parce que nous avons très bien joué. Nous avions entre 12 et 14 points d’avance quand ils ont commencé à marquer des paniers en série. Quatre trois points de suite, cela aurait pu changer le match parce qu’il avait le momentum. Nous sommes restés dans le match sans paniqué et nous avons trouvé un moyen de finir le travail. […] Je crois qu’il n’y a qu’un mot pour définir Zack Wright ce soir, c’est énorme. Il a été énorme. Ca fait longtemps que je n’ai pas vu un joueur faire une prestation aussi complète sous notre maillot. »

Avant le match, le sélectionneur de l’Equipe de France n’était pourtant pas confiant à l’idée de devoir affronter les Grecs de l’AEK.

« Ca fait plaisir parce qu’ils ont battu le Panathinaïkos ce week-end en coupe de Grèce. Quand j’ai travaillé sur le match, je n’étais pas rassuré. A l’échauffement je les trouvais quand même un peu plus tankés que nous et on n’avait plus le temps d’aller en salle de musculation, c’était trop tard. Très sincèrement je ne voyais pas ça d’un bon oeil. Il faut bien comprendre qu’on est dans la poule de la mort, tout est à l’arrache. L’AEK avait déjà joué trois prolongations et ils étaient partis pour en jouer en quatrième contre nous si Zack n’avait pas mis le panier. Pour nous ça aurait été la deuxième. Si on avait perdu, on aurait été en très mauvaise posture. On a encore un long chemin pour finir ne serait-ce que quatrième de cette poule. »

En ce qui concerne les statistiques de la formation grecque, l’ancien joueur du Paris-Levallois Mike Green a compilé 18 points, 3 rebonds et 3 passes pour une évaluation de 20. L’ancien joueur de l’ASVEL Bandja Sy n’a passé que six petites minutes sur le parquet pour 2 points et 1 interception. La boxscore complète est ici.

Photo : BCL

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *