Jean-Denys Choulet : “Personne au monde ne peut s’imaginer la vie que j’ai en ce moment !”

Dylan De Abreu
0

Face au champion en titre de la Basketball Champions League, Tenerife, l’Elan Chalon a concédé une nouvelle défaite (73-61), sa quatrième de la saison dans la compétition. 

Contre l’Iberostar Tenerife, Mickael Gelabale, Khalid Bouchikou et James Farr sont les trois seuls joueurs à avoir surnagé avec respectivement 12, 15 et 11 points, 6, 7 et 9 rebonds pour 17, 16 et 13 d’évaluation. Darrin Dorsey est une nouvelle fois passé à côté de son match avec seulement 2 points (1/6 aux tirs) et 4 passes. La boxscore est à retrouver ici.

En conférence presse, Jean-Denys Choulet a souligné la belle défense de son équipe mais malheureusement cette fois le problème se trouvait en attaque… 

“Nous avons joué contre une belle équipe. Ils étaient bien plus forts que nous. Je ne peux pas me plaindre de notre défense, mais nous ne pouvons pas gagner de match si nous ne marquons pas de panier. Le basket c’est aussi mettre des points. Comment voulez-vous gagner un match quand vous marquez 61 points ? Nous pouvons être satisfaits de l’attitude de certains gars, mais comment Arthur Rozenfeld peut faire partie des meilleurs marqueurs de l’équipe ? C’est un bon joueur, mais il n’est pas là pour sauver l’équipe. Nous avons des joueurs qui doivent nous apporter des points. Un jour c’est les points, un jour c’est la défense, c’est tous les jours différent. Je suis juste satisfait de la défense que l’on a proposée, mais je ne suis pas satisfait du tout par l’attaque et par le nombre de points que certains joueurs ont apportés ce soir.”

Ensuite c’est un “JDC” passablement agacé qui a une nouvelle fois évoqué ses problèmes de scoring, ses problèmes à la mène et surtout l’état dans lequel il est en ce moment.

“On était dans le match grâce à la défense parce que pour une fois il y avait de la volonté. Mais on a quand même pris quelques joueurs pour qu’ils marquent des points. Que ce soit Lance Harris, que ce soit Pierre-Antoine Gillet, même Jeremy Nzeulie ou d’autres, on les a quand même pris pour qu’ils mettent quelques points. Quand ça défend pas on entend “Choulet c’est un coach d’attaque”, heureusement que je suis un coach d’attaque parce que sinon ce soir on aurait mis 15 points. Dans un sens c’est tout juste déprimant. Encore une fois, on voit une grande différence, sans critiquer personne, quand il y a Arthur Rozenfeld qui mène le jeu et quand c’est Darrin Dorsey donc cherchez l’erreur… Cherchez l’erreur… Honnêtement, je ne dis pas ça en plaisantant, je vais finir par y laisser ma santé sur le banc de touche et dans les vestiaires. Je crois que je n’ai jamais autant poussé les gens comme je le fais. Que ce soit à l’entrainement ou pendant les matchs, quelques fois j’ai l’impression que je vais rentrer sur le terrain et prendre la balle pour jouer les contre-attaques aussi. C’est une situation que je n’ai jamais vécue de ma vie… Même avec des féminines à l’époque quand j’avais 20 ans et que je coachais en Nationale 4 ! Je n’ai jamais vu ça ! Personne ne peut s’imaginer ce que c’est, personne ne peut s’imaginer la vie que j’ai en ce moment ! Personne au monde !!”

Le champion de France en titre est désormais cinquième du groupe B avec 2 victoires pour 4 défaites. 

Photo : BCL

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2019
LMMJVSD
« Août  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements