Raymond Cowels (Hyères-Toulon): le All-Star méconnu

Sacha RUTARD
0

Raymond Cowels (1,92m, 27 ans) est probablement le plus méconnu des All-Stars de 2017 car Hyères-Toulon est très peu médiatisé. Par ailleurs, son parcours à l’étranger (Pays-Bas, Canada, Nouvelle-Zélande, Finlande) n’a rien de spécial pour relever l’attention.

Le Chicagoan est un sacré pistolero actuellement deuxième scoreur de Pro A (17,7 points), à égalité avec le Levalloisien Klemen Prepelic et derrière le Burgien Zachery Peacock (22,0 points). 

Vendredi, lors de la victoire sur Dijon (75-72), Raymond Cowels, qui a joué les 40 minutes disponibles, a fait la paire avec son compatriote l’arrière-ailier Robert Arnold (1,98m, 29 ans). Les deux Américains ont ainsi mis 43 des 75 points, 9 des 10 tirs à trois-points et pris 15 des 43 rebonds du HTV. Pas besoin de faire un dessin donc sur leur omniprésence dans le jeu varois.

« On savait que c’était deux joueurs très offensifs. On a essayé de faire ce qu’on pouvait mais avec autant de rebonds offensifs… Ca shoote vite et quand ils sont en confiance, ça dégaine sans réfléchir avec des tirs à 7,50 ou 8 mètres. Ils ont été chauds, ils en ont profité… » a commenté le meneur de la JDA Dijon Axel Julien en conférence de presse.

A l’évidence, Raymond Cowels n’est pas un égoïste. Interrogé par Var Matin, il a voulu rendre homme à ses équipiers:

« Ils posent les écrans qui nous permettent d’être ouverts. Rien de tout cela n’arriverait sans cinq gars sur le parquet. Sans l’équipe on ne pourrait pas marquer les points. Si Ferdi (Prénom) ne vient pas en postup, si Vaf (Fofana) ne joue pas dur en défense et capte les rebonds, si Terry (Smith) ne donne pas de bons ballons, si Alex ne met pas les tirs ouverts, si Digué (Diawara) ne rentre pas avec son intensité… Il faut les remercier. »

Et si Raymond n’était pas aussi percutant le HTV n’en serait pas là où il en est… Où en est-il d’ailleurs? Sur le terrain, les Varois à la plus faible masse salariale du championnat ont gagné 7 matches soit autant que l’ASVEL, qui a la plus grosse, ce qui devrait les inclure dans le top 8. Sauf qu’ils se sont vu retrancher 3 victoires sur tapis vert et qu’ils sont ainsi avant-derniers ex-aequo avec Boulazac sauf appel favorable. Mais même avec cette entrave, déjouant les pronostics, Raymond Cowels and Co ont les moyens de bien figurer cette saison en Pro A.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements