Jean-Denys Choulet : « A chaque match c’est la même histoire »

Dylan De Abreu
0

Hier soir en Champions League, l’Elan Chalon s’est une nouvelle fois incliné. Face à Ventspils, les Chalonnais ont perdu 75-69 à domicile. 

La stat la plus significative est le rebond. Si les joueurs de Jean-Denys Choulet en ont pris 29, les Lettons en ont capté 44 dont 16 offensifs ! Seul joueur à surnager, Jeremy Nzeulie a compilé 16 points et 4 rebonds pour une évaluation de 14. Boxscore complète ici

Après le match, Jean-Denys Choulet a fait un point sur son équipe. 

« Si j’ai besoin d’hurler à chaque match à la mi-temps, c’est compliqué. Je ne dis pas que Ventspils est une mauvaise équipe, je dis que nous jouons à la maison, nous avons perdu d’un point là-bas et ce soir, aucune motivation. Comment pouvons-nous être battus comme ça au rebond ? C’est juste incroyable. Comme je le dis la plupart du temps, quand ce sont des problèmes tactiques, on peut dire que c’est le coach, mais le rebond ça vient du coeur. Donc si vous n’avez pas envie de jouer ici, si vous n’êtes pas heureux ici ou si vous ne souhaitez pas rester dans cette ligue parce que vous vous en foutez, soyez honnête. Je suis fatigué de passer mon temps à hurler sur les gars à la mi-temps parce qu’ils ne font pas leur boulot. Nous nous entraînons dur toute la semaine et quand on voit ça, on peut se dire qu’on ne s’entraîne pas. Croyez-moi, on s’entraîne dur deux fois par jour. Nous sommes plus durs en défense à l’entraînement qu’en match. Nous travaillons les pick-and-rolls et ce soir on a joué comme de la merde sur la défense des picks. Je ne comprends pas. Si nous faisions pareil à l’entraînement je pourrais comprendre, mais à l’entraînement on est bons. Ce soir nous avons raté des lay-ups qui sont, je pense, plus difficiles à rater qu’à marquer. J’ai dit au gars que si on joue de cette façon on ne va rien faire du tout. Je suis sûr qu’ils vont venir à l’entraînement en se tapant dans les mains ‘allez on gagne le prochain’.

Depuis le début de la saison j’essaye de protéger mes joueurs et ça me fatigue. Je suis fatigué parce que ce n’est pas du basket, c’est de la volonté, c’est de l’envie. Je ne demande pas à Ousmane Camara et James Farr de marquer 30 points, je leur demande de défendre et de protéger le rebond. Je ne demande pas aux meneurs de mettre 20 points, je leur demande de défendre sur les picks. Pour moi ce match n’est pas un bon match, mais j’ai tellement souffert avec cette équipe depuis le début de la saison que ce n’est pas le pire. Je pensais qu’après le match face à Boulazac les joueurs qui ont fait des conneries allaient montrer quelque chose ce soir, à moi, au président, au GM, aux fans, mais non. Je suis juste déçu pour les fans, pour moi, parce que tous les jours on bosse et voilà ce qu’ils font. A chaque match c’est la même histoire. Je ne sais pas ce qu’on va faire contre l’ASVEL, mais je ne peux rien faire de plus. Si les joueurs ne nous aident pas, on ne va pas le faire. Honnêtement, s’ils me demandent de venir à 5h du matin, je serais là. Je ne peux pas faire plus et le staff non plus. Vous verrez dans les prochaines semaines, nous allons essayer de faire quelque chose pour cette équipe avec le président et le GM, mais avec ce genre d’attitude je ne sais pas ce que ça va donner… »

Photo : BCL

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements