Interviews Livenews LNB Premium ProA

Entretien « Papa de basketteur » – Deron Hayes : « Killian est prêt »

 

A 16 ans, Killian Hayes continue de franchir les étapes à une vitesse folle. La semaine a été chargée pour le jeune espoir choletais, MVP du dernier Euro U16 avec les Bleuets cet été, entre son entrée à Boulazac pour disputer deux minutes en Pro A pour la deuxième fois de la saison, et sa première titularisation en pro mardi soir à Saint-Vallier en Coupe de France (4 points, 2 rebonds et 3 passes décisives pour 7 d’évaluation en 15 minutes). Né le 27 juillet 2001 à Lakeland (Floride), Killian n’est autre que le fils de DeRon Hayes, shooteur d’élite qui a principalement sévi à Cholet Basket (1998-2000, 2002-2004 & 2008) mais a également laissé de très bons souvenirs à Bourg, Nancy, Limoges, Evreux, Angers et Orchies.


Comme son fils, DeRon, naturalisé français au cours de sa carrière, est un vrai mordu de basket. Pour preuve, à 47 ans, il n’a toujours pas réussi à raccrocher et joue toujours avec la nationale 3 de Cholet Basket où il est également entraîneur pour les U17 et U18. Alors que son prodige de rejeton poursuit son ascension, l’ancien chouchou de la Meilleraie a accepté d’inaugurer cette mini-série d’entretiens consacrés aux papas de basketteurs, où il sera notamment question des premiers pas de Killian et du rôle que Deron a pu jouer pour l’accompagner dans ses choix et sa progression.

DeRon Hayes, dans quel contexte est né votre fils ?

Il est né en juillet 2001. Je sortais d’une pige aux Etats-Unis en ABA, une ligue qui était juste en dessous de la NBA à l’époque, un peu comme la D-League aujourd’hui. J’étais à Indiana avec ma femme, et lorsque ça s’est terminé, nous sommes retournés chez nous en Floride pour passer l’été. Et il est né là bas, dans le même hôpital que moi (Lakeland).

Vous rappelez-vous des premiers moments où Killian et vous avez commencé à jouer au basket ?

C’est difficile à dire, Killian est né avec un ballon en main ! C’est un peu le cas pour tout basketteur qui a un fils, la première chose qu’il voit où qu’il touche, c’est le basket. C’était le cas avec lui. Il en est tombé amoureux très vite et s’est rapidement retrouvé comme un poisson dans l’eau. Il tenait déjà un ballon en main avant même de savoir marcher, donc ça remonte à très tôt.

Avez-vous une anecdote sur les premiers pas de Killian basketteur ?

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Merci de renseigner des données valide.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Sélectionnez votre moyen de paiement
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Veuillez entrer au moins 16 chiffres.
Maximum 16 chiffres autorisés.
Date d'expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Un soucis de technique pour le paiement ? Rendez-vous sur notre boutique en ligne
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider
Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *