Une victoire en douze matches, Hyères-Toulon fait un dangereux surplace

Sacha RUTARD
0

Souvenez-vous de ce début de saison en fanfare du Hyères-Toulon Basket: trois victoires d’affilée pour commencer. Quatre sur cinq. Et puis encore lors de la neuvième journée, une sixième sur le leader manceau, complètement anéanti dans le Var, 88-62.

On louait alors la qualité du recrutement malin des Toulonnais plus petite masse salariale de la Jeep ELITE et de loin (653 000€ contre 924 000€ à Antibes, le seul autre club à être sous la barre du million). Le coach Emmanuel Schmitt faisait un retour très réussi sur la scène française. Raymond Cowels (1,92m, 27 ans) était sélectionné pour le All-Star Game. Une place en playoffs paraissait tout à fait envisageable.

Et puis, pschitt… L’histoire des victoires retirées sur tapis vert (trois puis une seule en appel) a visiblement cassé la belle dynamique comme le faisait remarquer Manu Schmitt dans une interview.

Depuis l’exploit face au Mans, le HTV n’a gagné qu’un seul de ses douze matches suivants! C’était à domicile face à Dijon et de justesse, 75-72.

La JDA Dijon, les Varois l’a retrouvé justement hier soir en Bourgogne et ils ont passé un sale moment. Après avoir été menés de 16 points après un quart-temps et de 20 au bout du troisième, ils ont échoué à 98-71 face à une équipe menée de main de maître par David Holston (15 points et 10 rebonds). Statistiquement, seuls Ferdinand Prénom (14 points et 10 rebonds) et Terry Smith (14 points et 9 passes) ont échappé au naufrage. Raymond Cowels a scoré 13 points mais en gâchant les munitions (5/17).

« C’est une défaite lourde mais l’ampleur du score reflète malheureusement notre manque d’intensité dans le début de match, notamment défensivement. On sait très bien que si on laisse Dijon se mettre dans le rythme, chez eux, c’est une équipe très difficile à jouer. Ils n’ont pas perdu beaucoup de matches. A 25-2, c’est compliqué d’avoir la prétention de revenir. Malgré ça, on se rapproche dans le troisième quart temps puis on manque un peu de lucidité au moment où on est à cinq points. Après, on a lâché. Ce soir, Dijon était plus fort que nous. Maintenant, je ne suis pas très satisfait de la dureté mise défensivement par certains », a commenté Emmanuel Schmitt en conférence de presse, des propos rapportés par Le Bien Public.

Aujourd’hui et en attendant les sorties de Boulazac et Chalon, Hyères-Toulon est bon dernier. Et rien n’incite à l’optimisme.

Photo: HTV

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Archives

août 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements