Finale Jeep Elite: Le Mans fait déraper Monaco, 87-77, et égalise à une manche partout

Pascal Legendre
0

Avec beaucoup de cœur, une défense appliquée et du sang-froid, Le Mans a comme face à Villeurbanne et Strasbourg gagné le deuxième match de la série chez l’adversaire autour du trio Justin Cobbs (18 points, 6 passes et… 14 fautes provoquées), Mykal Riley (21 points, 4/7 à trois-points), Youssoupha Fall (16 points, 8/8 aux tirs, 12 rebonds). Les Manceaux ont complètement désorganisé le jeu monégasque et mené toute la rencontre au score.
Les deux équipes sont désormais à égalité, une manche partout. L’Episode 3 est programmé lundi au Mans.

Le coach monégasque Zvezdan Mitrovic avait décidé d’introduire comme meneur Aaron Craft plutôt que DJ Cooper, histoire de durcir encore un peu plus sa défense. Pas de round d’observation. Justin Cobbs et Sergii Gladyr se chicanaient à terre. Elmedin Kikanovic faisait apprécier sa panoplie offensive et Youssoupha Fall (5 rebonds en 5 minutes) sa taille. 16-7 pour Le Mans avec un remarquable 8/10 aux shoots. Coach Z poussait ses cordes vocales sur un temps-mort pour réveiller ses troupes et son super défenseur Aaron Craft. Mais décidémment les Monégasques ne sortaient pas de leur torpeur et le MSB continuait de réciter son basket. 22-12. L’addition était toutefois un peu allégée après dix minutes : +7.
Paul Lacombe rendait une passe dans le dos à Will Yeguete. Monaco retrouvait du rythme et revenait un temps au score. Sinon l’ambiance toujours aussi tiède, on était bien dans une finale. Eric Bartecheky innovait en plaçant ensemble Youssoupha Fall et Will Yeguete dans la peinture. Et ça fonctionnait. Les Manceaux prenaient une belle avance, 37-26, même s’ils lâchaient des points aux lancers, y compris Justin Cobbs qui en loupait deux, lui le métronome. Deux trois-points de Antoine Eito portaient le MSB à 44-32 mais Kikanovic régalait en attaque au poste, en pénétration et même au dunk. Le public monégasque grondait enfin et en une minute l’ASM plus agressive revenait à 41-46 à la mi-temps.

Le Mykal Riley de Nanterre et de Dijon

Le Mans perdait balle sur balle mais défendait suffisamment bien pour garder ses distances. Il fallait du grand Elmedin Kikanovic (19 points à 9/11 aux shoots au total) pour que Monaco, qui avait de gros trous d’air, ne décramponne pas. Pour l’Episode 1, c’est Chris Lofton qui était en feu et là c’était Mykal Riley auteur de trois trois-points (presque) consécutifs, qui servait d’artificier. 61-52. C’était le Mykal Riley de Nanterre et de Dijon de la grande époque. Justin Cobbs, qui n’était pas sorti du match jusque-là, était sur les jantes et la zone monégasque perturbait le MSB mais sans le faire flancher. Aussi, le score faisait des vagues. 68-61 pour les Manceaux après 30’.
L’intensité montait encore d’un cran. Les Monégasques suivaient leurs adversaires à la culotte en défense. Chaque panier était accouché aux forceps. La Roca Team revenait à un point (70-71). Aaron Craft était exclu pour deux anti-sportives dont la deuxième bien sévère. Peu après Coach Z prenait sa petite technique mais Le Mans gâchait toujours aux lancers.
On retrouvait le Youssoupha Fall dominateur à l’intérieur avec ses rebonds pris là-haut dans le ciel et ses claquettes. 79-70 pour le MSB à 5 minutes du gong. Monaco ratait ses shoots et Le Mans perdait des balles. DJ Cooper marquait un panier de huit mètres mais était mis involontairement KO par Youssoupha Fall sur l’action suivante. L’ASM se retrouvait ainsi sans meneur. Le tournant du match. L’axe Cobbs-Fall faisait des dégâts irrémédiables.
La fin de match était pour le moins bizarre. Une technique était sifflée à Mykal Riley pour avoir fait un doigt d’honneur au public qui -de l’avis de Romeo Travis- l’avait traité de « nigger ». Mais Le Mans avait les deux mains sur le match et Monaco continuait de vendanger à trois-points (4/21).
Cela sera très chaud lundi à Antarès !

La boxscore est ici.

Le résumé du match est ici.

Photo: Elmedin Kikanovic et Youssoupha Fall (LNB)

https://twitter.com/SFR_Sport/status/1007706926405373954

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements