All-Star Game: Les Français s’imposent aux étrangers dans un match tout feu, tout flamme (153-147). Lahaou Konate (Nanterre) élu MVP

Pascal Legendre
0

Sur une échelle défensive de 0 à 10, pas sûr qu’il faille indiquer le chiffre 1 pour cette édition 2018 du All-Star Game suivi à l’AccorHôtels Arena par un record de 15 988 spectateurs. Beaucoup (trop ?) de dunks, de shoots à trois-points dans un fauteuil, de rebonds d’une main, d’allers-retours sans opposition. Sûr que les all-stars ne risquaient pas la blessure !

Comme à l’habitude, on a vu quelques frivolités qui n’ont pas cours en compétition comme un numéro de dribbles de Julian Wright, un vol plané de Paul Lacombe, une tentative de coast to coast de Youssoupha Fall et surtout les attractions qui, comme on le dit, font la joie des petits et des grands.

On aura noté aussi que le joueur le plus jeune à avoir jamais participé à un All-Star Game, le Villeurbannais Théo Maledon, 17 ans, est entré en jeu au bout de 7 minutes, a marqué son premier panier sur un layup, le second sur un dunk et le troisième sur un trois-points. Il est sorti du terrain avec 11 points, 5 passes et 4 rebonds. Comme pour un match de Jeep Elite finalement.

Donc, on en était à 41 partout après un quart-temps, à 88-83 pour la sélection française à la mi-temps -avec 20 points du Nanterrien Lahou Konate- et à 123-117 après 30’… Ce qui serait déjà pas mal sur un match entier. Même que George Eddy, le speaker de la cérémonie, demandait un peu de défense pour la gagne.

Les 170 points en 1990 à Nancy -qui sont au All-Star Game LNB ce que fut le 8,90m de Bob Beamon aux JO de Mexico pour le saut en longueur- ne furent pas approchés mais 153 à 147 est un beau score !

Sur l’ensemble, les Français, qui ont presque toujours mené au score, méritent leur victoire. Ils ont atteint le score faramineux de 200 à l’évaluation. Ils égalisent ainsi à 14 le nombre de victoires des Etrangers dans l’histoire de ce All-Star Game.

Et avec ses 33 points à 13/17 aux shoots (!), Lahou Konate mérite amplement son trophée de MVP. Si les Etrangers l’avaient emporté, Justin Robinson (21 points, 14 rebonds) se serait probablement vu attribuer le trophée, ce qui aurait permis à Chalon de réaliser un improbable triplé.

La boxscore est ici.

Photo: Lahaou Konate (LNB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

septembre 2019
LMMJVSD
« Août  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements