[REDIFF] Guide Jeep Élite 2019-20 – Monaco : Solide comme un roc

Dylan De Abreu
0

Il y avait six ans que Monaco n’avait pas terminé à une autre place que premier du championnat auquel la Roca Team participait, en NM1 en 2013-14, en Pro B l’année suivante et en Pro A/Jeep Élite les trois exercices qui ont suivi. De là à dire que le club de Sergey Dyadechko a subi un coup d’arrêt en achevant la dernière campagne à la deuxième place, il y a un pas, bien sûr ! Avec ses 24 victoires pour 10 défaites et sa finale de playoffs concédée en cinq manches disputées à LDLC Asvel, l’ASM n’a pas vraiment à rougir de sa saison 2018-19.

Cependant, celle-ci aurait sans doute pu prendre une tournure encore plus positive sans les quelques aléas qui ont animé ses premiers mois. Sous l’égide du coach slovène Saso Filipovski, la Roca Team a en effet commencé la saison de manière chaotique. Les joueurs n’adhérant pas au message de l’entraîneur, Monaco a enregistré en première partie de saison un bilan peu flatteur de 11 victoires pour 9 défaites, avec une non-participation à la Leaders Cup à la clé. En outre, certaines recrues, en premier lieu Derek Needham et Ian Hummer, n’ont pas donné entière satisfaction. Ce qui a amené la direction du club du Rocher à prendre des mesures drastiques : exit Saso Filipovki et les deux joueurs susnommés, bienvenue à coach Sasa Obradovic et à Eric Buckner (« volé » à LDLC Asvel où il venait d’effectuer une pige de très bonne qualité) et bon retour à Dee Bost, en échec au Khimki Moscou. L’effet de ces retouches a été des plus sensibles : sur les 14 derniers matchs de la saison régulière, avec Sasa Obradovic aux commandes, la Roca Team n’en a perdu qu’un ! Et a donc échoué de peu en finale contre un Villeurbanne encore un peu trop fort pour l’ASM.

Pour les dirigeants monégasques, si la déception reste mesurée au vu des circonstances de la saison, elle a décuplé l’envie d’enfin atteindre les sommets, après deux finales de playoffs de Jeep Élite perdues successivement. Pour enfin réaliser cet objectif, le club n’a pas hésité à largement bouleverser son effectif. Plusieurs joueurs d’impact ont quitté le Rocher, en particulier Elmedin Kikanovic, Gerald Robinson, Jarrod Jones (quelque peu décevant par son irrégularité) ou Paul Lacombe, toujours sans club à l’heure actuelle.

Ne sont restés en principauté que les deux derniers arrivés, Dee Bost et Eric Buckner, ainsi que Yakouba Ouattara, qui a rempilé après avoir testé sans succès apparent le marché étranger. Pour les accompagner, Sasa Obradovic a pu enrôler de gros calibres européens. Il a été chercher à Andorre (le vainqueur de LDLC Asvel en Eurocup) Landing Sané et, surtout, le puissant arrière Dylan Ennis. À Astana, bon club de VTB League (le championnat des pays de l’Est), il a débauché deux Américains de très bon standing, le meneur Anthony Clemmons et le swingman J.J. O’Brien. Pour renforcer ses lignes intérieures, c’est au Mans que Sasa Obradovic a été recruter l’excellent Wilfried Yeguete. Et pour couronner le tout, il a ramené sur le Rocher de l’expérience Euroleague avec Kim Tillie, l’international français qui à joué pour Vitoria ou l’Olympiakos après son passage à l’Asvel et qui opérait encore en Euroleague avec Gran Canaria la saison passée.L’ASM Monaco a donc bâti un effectif de qualité, composé de joueurs à la fois expérimentés et talentueux. Le seul bémol que l’on pourrait soulever est qu’il est court en quantité : il ne se compose pour l’instant que de neuf joueurs professionnels, auxquels on peut adjoindre l’espoir suédois Melwin Pantzar, en provenance du Real Madrid. Cela sera-t-il suffisant pour affronter les joutes de l’Eurocup en sus de celles de la Jeep Élite ? Si les blessures épargnent les joueurs, la Roca Team sera un redoutable adversaire pour n’importe quel club français (et même d’Eurocup). En outre, Monaco a encore la possibilité de signer un non-JFL supplémentaire. Avec à sa tête un technicien du niveau de Sasa Obradovic, l’ASM a les cartes en main pour enfin décrocher le titre de champion de France.

©BCL

Salle : Salle Gaston Médecin (2 840 places)

Président : Sergei Dyadechko (46 ans)

Arrivées : Dylan Ennis (Andorre, Espagne), Wilfried Yeguete (Le Mans), Kim Tillie (Gran Canaria, Espagne), Anthony Clemmons (Astana, VTB League), J.J. O’Brien (Astana, VTB League), Landing Sané (Andorre, Espagne).

Départs : Elmedin Kikanovic (Ankara, Turquie), Amara Sy (Paris Basket, Pro B), Paul Lacombe (?), Jarrod Jones (Darussafaka, Turquie), Sergii Gladyr, Lazeric Jones, Gerald Robinson, Georgi Joseph, Rémi Barry, Luc Loubaki (Lille, Pro B), Kevin Cham.

Dee Bost – né le 12 octobre 1989 – 1,88m – Poste 1 – Américano-Bulgare (Bosman)

Formé à l’université de Mississippi State, ce meneur de jeu très énergique est arrivé en France en 2016, déjà à Monaco. De retour sur le Rocher en mars dernier après avoir commencé la saison au Khimki Moscou, il a construit sa carrière entre le Monténégro, la G-League, le Vénézuela, la Turquie, la Pologne et la Lituanie. Connu pour être parfois instable et difficile à gérer. Champion

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Nom
Numéro CB :
Le numéro de carte ne peut pas être vide.
Please enter at least 13 digits.
Maximum 16 digits allowed.
Veuillez renseigner les détails de votre carte.
Expiration - Mois (MM) :
Le mois d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : février -> 02
Année (AA) :
L'année d'expiration ne peut pas être vide.
Ex : 2018 -> 18
Cryptogramme :
Le nombre CVV ne peut pas être vide. Il s'agit des 3 chiffres présent au dos de votre CB
Les 3 chiffres se trouvant à l'arrière de votre CB, à côté de votre signature
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?
Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Valider

Photo : AS Monaco

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

octobre 2019
LMMJVSD
« Sep  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements