Quart-de-finale Coupe du monde: Le preview de France – USA

Sacha RUTARD
0

La FIBA a réalisé sur son site une présentation du quart-de-finale France vs. USA (cet après-midi à 13h). Le voici.

Au vu de leur victoire convaincante contre le Brésil, il semblerait que les USA ont trouvé leur meilleure forme au bon moment. La confrontation contre la France en quarts de finale de la Coupe du Monde FIBA 2019 permettra de mettre à l’épreuve cette impression.

La dernière fois que les deux équipes se sont affrontées en Coupe du Monde, c’était lors de l’édition de 1963, les Américains s’imposant 81-61 dans le sillage de la légende des New York Knickerbockers Willis Reed. Plus récemment, les USA sont toutefois passés tout près de la défaite dans le cadre des JO de Rio 2016, arrachant un succès 100-97 grâce aux 30 points de Klay Thompson.

Willis Reed et Klay Thompson ne sont pas là en Chine, mais le coach Gregg Popovich peut compter sur un groupe de joueurs NBA prometteurs et ravis d’avoir une chance d’occuper le devant de la scène. Jusqu’à présent, le talent des Américains leur ont permis de tout gagner, même s’ils ont été à deux doigts de mordre la poussière contre la Turquie.

Après cinq rencontres, les USA sont encore invaincus en Chine. Mais ceci pourrait changer en quart de finale à Dongguan, où l’équipe de France les attend de pied ferme et espère créer la surprise.


USA :
 Voici les équipes que les USA ont battues jusqu’ici : République tchèque, Turquie, Japon, Grèce et Brésil. De celles-ci, seule la Grèce figure dans le Top 10 du ‘FIBA World Ranking, présenté par NIKE’. Et la Grèce a été moins performante qu’attendu cet été en Chine. Le match contre la France promet d’être le premier vrai test pour les USA et il sera très intéressant de voir comment les Américains réussissent à le passer, surtout offensivement : en effet, les Américains ont été plutôt irréguliers en attaque. Après avoir tourné à 93.0 points marqués de moyenne par match, les Américains ont chuté à seulement 79.0 points au second tour. À quelle version aurons-nous droit dans ce quart de finale ?

France : En dépit d’aligner une équipe avec une moyenne de taille de 2.02m, la France éprouve énormément de peine aux rebonds. Elle est d’ailleurs la moins bien classée des 32 nations participantes dans cette catégorie avec 31.0 rebonds de moyenne par match. Elle a perdu la bataille des rebonds lors de quatre de ses cinq matchs et contre une équipe aussi grande et athlétique que les USA, ceci pourrait faire la différence. Il sera aussi intéressant de voir si la France est capable de défendre avec discipline. De toutes les équipes du second tour, la France est 3e au classement de celles qui commettent le plus de fautes et elle ne pourra pas se permettre d’offrir trop de lancers francs aux Américains dans un match d’une telle importance.

Les duels : Ceux entre les intérieurs Myles Turner et Rudy Gobert et les arrières Donovan Mitchell et Evan Fournier seront très excitants à suivre, mais le plus crucial sera probablement celui que se livreront le membre de la ‘All-NBA Third Team’ Kemba Walker et l’ancien MVP d’EuroLeague Nando De Colo. Walker a été remarquable depuis le début du tournoi, étant le meilleur marqueur et passeur de son équipe, mais il sera opposé à un joueur tout aussi prolifique que lui en attaque. À ce jour, De Colo s’est montré plus adroit aux tirs que Walker, que ce soit aux tirs en général, aux lancers francs ou à trois points. La réponse de Walker aura une influence déterminante sur la longueur du parcours des USA.



Les clés du match :
 Les USA devront remporter la bataille des rebonds et des raquettes s’ils veulent enregistrer une victoire convaincante contre la France. Turner, Harrison Barnes et Brook Lopez devront se montrer solides sous les paniers contre Rudy Gobert, Vincent Poirier et Amath M’Baye. Pour la France, la clé résidera dans sa capacité à priver les USA de contre-attaques. Si les joueurs du coach Vincent Collet ne perdent pas beaucoup de ballons et s’avèrent intraitables en transition, ils auront de bonnes chances de s’imposer.

Le chiffre : Les rebonds sont le talon d’Achille de la France jusqu’à présent, mais pour les Américains, c’est leur taux de réussite à trois points. Les USA ne tournent qu’à 32.7 % à longue distance et il n’est pas acquis qu’à ce stade de la compétition, ils seront en mesure de l’améliorer. Les protégés du coach Collet sont par contre redoutables à cet exercice, avec 47.4 % de réussite. Si la défense américaine manque d’efficacité sur les tireurs extérieurs, la France ne manquera pas de le lui faire payer.

Ils ont dit : “Nous sommes très heureux de notre qualification pour les JO. Nous verrons bien [contre la France] si nous sommes capables de mieux jouer [en attaque].” – Gregg Popovich, coach des USA

“Le jeu est très différent de celui en NBA. Mon rôle est d’amener de l’énergie, de prendre des rebonds et de contrer des tirs. C’est ce que je sais faire. J’essaie de mettre toute mon énergie et ma concentration sur ça. Je me réjouis du duel contre Rudy Gobert. C’est un défenseur hors pair. Je suis prêt.” – Myles Turner, intérieur des USA

“Nous affronterons en quart de finale la meilleure équipe de la compétition, mais jusqu’à preuve du contraire, nous avons toutes nos chances. Nous devrons réussir à gérer la fatigue du voyage en plus de celle qu’engendrera le match. Les Américains n’ont pas ce problème, puisqu’ils sont déjà sur place. Mais nous donnerons tout pour relever cet énorme défi et réussir l’impossible.” – Vincent Collet, coach de la France

“Nous devons rester solidaires et nous concentrer sur notre prochain match. Pour aller le plus loin possible, nous devons battre les USA.” – Nando De Colo, arrière de la France

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements