Jurij Zdovc (Boulogne-Levallois): “il est possible que certains Slovènes soient également intéressés pour venir à Paris”

Sacha RUTARD
0

“Seules deux villes peuvent être qualifiées de plus romantiques au monde, Venise et … Paris.”

C’est ainsi que débute l’article de Slovenske Novice consacré à l’arrivée de Jure Zdovc, 53 ans, aux Metropolitans de Boulogne-Levallois. Champion d’Europe en 1993, Zdvoc est une légende à Limoges comme il l’est dans son pays, en Slovénie.

«Je suis content qu’ils m’aient choisi et confié ce rôle, ce n’est pas facile avec ça aujourd’hui. J’ai déjà hâte de m’atteler à une nouvelle tâche. Ils m’ont présenté ce projet comme étant ambitieux.”

Zdovc, qui a également porté le maillot du PSG Racing sait qu’il arrive en France auréolé d’une solide réputation.

«Cela a contribué à ce que nous, les anciens joueurs, stars des eaux internationales, soyons engagés. Parce qu’il est difficile pour les étrangers de trouver un emploi aujourd’hui “, a-t-il poursuivi.

Le site slovène fait remarquer que la Jeep Elite n’est plus financièrement aussi puissante qu’autrefois avec Limoges et Pau-Orthez à sa tête, mais Jure Zvdoc rappelle quelques points fondamentaux :

“Ces dernières années, la plupart des basketteurs (européens) de la NBA sont issus du championnat de France. Cette ligue est sous-estimée, c’est une compétition extrêmement régulière. Il y a beaucoup de joueurs des anciennes colonies physiquement et athlétiquement performants. En termes de force de club, Monaco est en tête, et a également fait ses preuves dans les compétitions européennes, et aussi l’Asvel, mais comme déjà mentionné, c’est une compétition solide et de haute qualité. Pour ma nouvelle équipe, le but est de se battre pour le titre de champion de France, c’est un club de la capitale, ils veulent élever le niveau plus haut. Mais comme l’a également estimé Sašo Filipovski à Monaco (NDLR: lui aussi Slovène), les choses ne sont pas simples. De nombreux entraîneurs étaient là-bas, mais ils n’ont pas réussi, notamment Panayotis Yannakis et Duško Vujošević à Limoges “, prévient l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale slovène.
 

Le Bosniaque Miralem Halilović a déjà signé pour le club de la banlieue parisienne, mais Zdovc estime qu’il faut patienter pour connaître les autres recrues:

“Bien sûr, il faudra encore trouver des étrangers, mais il est encore trop tôt pour commencer à penser au recrutement. J’ai par exemple signé un contrat de coaching avec le club seulement jeudi, et actuellement la situation rend également la communication difficile. Nous avons le temps de penser à de nouveaux joueurs, mais il est possible que certains basketteurs slovènes soient également intéressés pour venir à Paris “, a conclu Jure Zdovc.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2020
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements