WNBA: Julie Allemand (Indiana Fever) dans l’équipe All-Rookie

Pascal Legendre
0

La meneuse belge du Indiana Fever Julie Allemand (1,73m, 24 ans) a été incluse dans l’équipe All-Rookie WNBA d’Associated Press. 

Au cours de sa première saison avec le Fever, Julie Allemand a obtenu une moyenne de 8,5 points, 5,8 passes décisives et 4,5 rebonds par match. 

Dans le troisième match de sa carrière en WNBA contre les Dallas Wings le 31 juillet, ses 11 passes décisives ont égalé un record de franchise pour le plus grand nombre d’assists en un seul match. Elle a rejoint Coquese Washington et Tamika Catchings, en tant que seules joueuses de l’histoire du Fever avec plusieurs matchs enregistrant au moins 10 passes décisives.

Julie Allemand a été la seule rookie de l’équipe à commencer chaque match cette saison et elle a terminé la  saison 2020 avec en  moyenne le deuxième plus grand nombre de passes décisives de la WNBA avec 5,8 assists par match.

Elle fait partie de l’équipe AP All-Rookie avec Crystal Dangerfield (Minnesota Lynx), Satou Sabally (Dallas Wings), Chennedy Carter (Atlanta Dream) et Jazmine Jones (New York Liberty).  

“Je suis évidemment satisfaite de mes premiers pas en WNBA même si l’objectif collectif n’a pas été atteint puisque nous ne participons pas aux playoffs”, a t-elle déclaré à La Dernière Heure“Je suis contente car j’ai beaucoup appris et grandi, sur le terrain et en dehors. J’ai évolué dans mon basket mais aussi sur le plan humain. Mais je sais que je peux encore progresser, notamment sur le plan défensif mais aussi dans un rôle de leader. Malgré mon étiquette de rookie, j’ai appris à faire entendre plus ma voix sur les parquets et je dois continuer dans ce sens. La prochaine étape sera de devenir encore plus un leader vocal auprès de mes coéquipières sur le terrain. J’ai senti le respect des autres joueuses envers moi et je peux désormais dire que je fais partie de la famille WNBA.”

La jeune Belge est une solide candidate au trophée de Rookie de l’année. 

“Je ne m’en préoccupe pas trop. Je me suis d’ailleurs préparé à ne pas recevoir cette distinction. Même si mes stats sont assez complètes d’autres filles ont scoré plus que moi et ce paramètre est souvent décisif. D’autant plus qu’il s’agit de joueuses américaines, ce qui octroie un petit avantage.”

Après l’ASVEL, Julie Allemand va connaître cette saison son deuxième club français avec Lattes-Montpellier.

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2020
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements