Euroleague: Anadolu Efes en perdition à Moscou, -35

Sacha RUTARD
0

C’est la 9e victoire de suite du CSKA Moscou en Euroleague mais surtout l’écart avec Anadolu Efes est abyssal: 35 points, soit 100 à 65.

Lors de la saison 2018-19, l’équipe d’Ergin Ataman avait atteint la finale de l’Euroleague, où elle s’était avouée vaincu par ce même CSKA après une lutte tendue. La saison dernière, les Stanbouliotes ont présenté un basket de la plus haute qualité et gagné 24 de leurs 28 matches de saison régulière. Son leader Shane Larkin, a été fantastique et il a été reconnu comme le MVP de novembre 2019 et janvier 2020 et l’aurait été probablement pour la saison entière mais la compétition a été interrompue en raison de la pandémie de coronavirus.

Depuis, Shane Larkin a mis beaucoup de temps à se remettre d’une blessure, et même après le retour de son meneur de jeu, les Turcs ont alterné de bons matchs avec des médiocres. Avant le déplacement à Moscou, Anadolu avait perdu contre Vitoria (59-77) et Valence (74-76) et figure dans le ventre mou du classement (7 victoires et 7 défaites).

Le CSKA a dominé ce match de la première à la dernière minute. Il a facilement contrôlé Larkin en première mi-temps, et celui-ci n’a pas joué en deuxième après avoir marqué 4 points en 17 minutes. Les Turcs ne sont restés dans le match que grâce aux actions de Brian Dunston. Après la pause, les Russes ont trouvé comment neutraliser Dunston, et l’écart au score a continué de croître. Les spectateurs présents dans l’arèna -c’est désormais autorisé à Moscou- s’ennuyaient franchement; ils ne s’attendaient guère à voir une telle différence de classe entre les finalistes de 2019. Dans le dernier quart-temps, Dimitris Itoudis a confié du temps de jeu à de jeunes joueurs (Alexander Khomenko et Andrey Lopatin) et cela n’a pas empêché le CSKA de creuser davantage encore l’écart. Mike James (11 points à 1/6 à trois-points mais 10 passes) n’a pas eu à forcer son talent.

Du côté d’Efes, Rodrigue Beaubois a marqué 10 points et Adrien Moerman 3 avec 7 rebonds.

“Nous avons offert un match d’équipe, très bien joué en défense,” a commenté Will Cliburn (22 points, 25 d’évaluation). “Tout le monde a aimé être sur le parquet, c’est très important. J’espère que nous continuerons à agir dans le même état d’esprit. Ma performance aujourd’hui ? Tout a fonctionné grâce aux interactions collectives. Les partenaires m’ont bien trouvé avec les systèmes.”

«Nous étions très déterminés, très concentrés et tous les joueurs méritent des félicitations. Nous étions dominants. Nous avons joué en première mi-temps une excellente défense contre leurs joueurs clés et (Krunoslav) Simon et (Bryant) Dunston ont été très efficaces en première mi-temps. Nous avons dû changer plusieurs façons de défendre, mais je pense qu’au troisième quart, nous sommes sortis forts et au quatrième nous avons pratiquement établi le statu quo que nous voulions », a expliqué le patron du CSKA Dimitris Itoudis.

Le coach Ergin Ataman ne pouvait être que dépité:

“Ce n’est pas très facile d’analyser un match comme celui-ci. Je peux dire que nous n’avons pas bien commencé le match, nous avons équilibré le jeu jusqu’aux 2 dernières minutes du deuxième quart-temps. Nous avons perdu le contrôle dans les 2 dernières minutes et sommes allés au vestiaire avec un déficit de 13 points, ce qui est trop contre une équipe comme le CSKA Moscou. On a très mal commencé au troisième quart-temps puis on a quitté le match… On va analyser ce match rapidement, voir ce qui se passe et faire nos ajustements. Je félicite également le CSKA Moscou, ils ont très bien joué en attaque, ils ont réussi à marquer 100 points un jour où Mike James n’en a que 11. “

Photo: Andrei Lopatin (CSKA, Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

février 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements