En quelques stats: L’Euroleague, 17ème journée

Ludovic Renouf
0

En Europe, cette semaine, se déroulait la 17ème journée de l’Euroleague. C’était aussi la dernière journée de la phase aller.

Le leader, le CSKA Moscou, se déplaçait à Milan. L’équipe italienne était 7ème, en position de se qualifier pour les Playoffs et se présentait sans Vladimir Micov. L’équipe russe, quant à elle, devait se passer de son ailier américain, Will Clyburn. Le leader de la Lega n’a mené que deux fois dans ce match. Et pourtant, Malcolm Delaney a égalisé à 11 secondes du terme. Quasiment au buzzer, Mike James provoquait la faute de ce même Delaney. Le meneur du CSKA mettait le premier mais ratait le second. Suite à un temps-mort d’Ettore Messina, Daniel Hackett faisait faute sur Kyle Hines qui avait l’occasion d’offrir la victoire à Milano. Il ratait le premier mais envoyait tout de même le match en prolongations sur le second. L’équipe de la capitale russe dominait l’overtime et remportait le match 91-87. Elle a largement pris l’avantage dans le secteur des rebonds avec quasiment le double de son hôte du soir. C’est notamment le fait de son pivot serbe Nikola Milutinov qui a établi le record de rebonds sur un match cette saison avec 19. Il est le meilleur rebondeur pour la troisième fois cette saison. Il est également le MVP européen de la semaine. Il a été bien secondé par Johannes Voigtmann et Daniel Hackett. Mike James, maladroit en attaque, est tout de même le meilleur passeur de la journée. Du côté lombard, c’est Zach LeDay qui se met en valeur. Il est le meilleur intérieur de la semaine. Cette victoire permet au CSKA de garder la tête avec 2 victoires d’avance. Milano, quant à lui, se retrouve sous la menace pour le Top 8.

Dans le match au sommet, le FC Barcelona, deuxième, se déplaçait à Munich pour y affronter le Bayern, en cinquième position. Beaucoup de joueurs importants étaient absents pour cette rencontre. Du côté bavarois, Vladimir Lucic manquait à l’appel. Le club catalan, quant à lui, était handicapé par les absences de Nikola Mirotic, Brandon Davies, Victor Claver et Thomas Heurtel. Il débutait ainsi le match avec un secteur intérieur composé de Rolands Smits et d’Artem Pustovyi. Malgré tout, c’est l’équipe de Sarunas Jasikevicius qui domine la première mi-temps. Mais au retour des vestiaires, l’équipe d’Andrea Trinchieri reprend l’avantage et réalise un gros troisième quart, limitant le Barca à 10 points. Après avoir compté jusqu’à 19 points d’avance, le Bayern remporte la victoire 90-77. Elle est basée sur une bonne adresse à 3 points (9/17) et un sans-faute aux lancers-francs. Le leader de l’équipe a été le meneur américain Wade Baldwin. Auteur d’une performance offensive aboutie, il est le meilleur marqueur de la semaine avec 29 points. A cela, il ajoute 7 passes décisives pour l’amener à une évaluation de 41. Cette performance fait de lui le MVP de la journée. Cette victoire du Bayern Munich est la principale surprise de la semaine.

Le Real Madrid, troisième, effectuait un déplacement périlleux chez le leader invaincu de la BSL, l’Anadolu Efes Istanbul. Malgré un bon début du club stambouliote, le club espagnol a remporté les trois derniers quarts pour s’imposer 73-65. Il a été emmené par le trio Nicolas Laprovittola-Fabien Causeur-Trey Thompkins. Cette victoire permet au Real de prendre la deuxième place. C’est ainsi le grand bénéficiaire de la semaine.

Photo: Mateusz Ponitka (Zenit St. Petersbourg, Euroleague)

Le Zenit St Petersbourg, 4ème, se déplaçait au Maccabi Tel-Aviv. Après avoir été mené pendant les 16 premières minutes, le club russe prend définitivement le contrôle du match. Il a compté jusqu’à 16 points d’avance pour finalement s’imposer 78-72. Le Zenit a eu une très bonne réussite à 2 points (63,9%) et dominé aux rebonds. Il a été porté par le trio Mateusz Ponitka-Alex Poythress-Will Thomas. Ce dernier a même intégré le meilleur Cinq européen. Avec cette victoire, l’équipe de Xavi Pascual prend la troisième place.

Valencia se déplaçait à Baskonia pour un duel espagnol. L’équipe de Jaume Ponsarnau prend un très bon départ, marque 30 points dans le premier quart et mène de 13 points au bout de 10 minutes. L’écart montera même à 17 points à la 13ème minute. A partir de là, Baskonia grappille son retard petit à petit et remporte les 3 quart-temps suivants. Il reprend l’avantage à la 31ème minute. L’équipe basque ne marque pas un seul point dans les deux dernières minutes mais réussit à remporter la rencontre d’un tout petit point (71-70). Elle a été emmenée par le duo Achille Polonara-Pierria Henry, auteur d’une évaluation cumulée de 43 (soit la moitié de celle de l’équipe). Du côté valencian, c’est Nikola Kalinic qui s’est mis en valeur. Il est le meilleur ailier de la semaine. Suite à cette rencontre, Valencia descend à la 7ème position alors que Baskonia revient dans la course pour le Top 8.

Le Zalgiris Kaunas, 8ème, se déplaçait à Berlin pour y affronter l’Alba. Des joueurs majeurs étaient absents de chaque côté (Peyton Siva, Marcus Eriksson et Ben Lammers côté allemand, Steve Vasturia et Patricio Garino côté lituanien). Le club de la capitale allemande remporte les deux premiers quarts et mène de 6 points à la mi-temps. Mais le club balte gagne largement le 3ème quart de 12 points et prend l’avantage à la 25ème minute. Cet avantage sera définitif et l’équipe de Martin Schiller s’impose 74-71. Le secteur intérieur a été décisif avec le duo composé de Nigel Hayes et Joffrey Lauvergne, auteur à eux deux d’une évaluation de 43. Le second est même le MVP français de la semaine. De plus, le meneur remplaçant, Rokas Jokubaitis est le Rising Star de la journée pour la sixième fois de la saison. Cette victoire permet au Zalgiris de remonter à la 6ème place et de se mettre hors de danger immédiat pour le Top 8.

En ouverture de la journée, l’Olympiacos se déplaçait chez le dernier, le Khimki Moscou. Le club de la banlieue moscovite était privé pour ce match de Janis Timma, Jonas Jerebko et Greg Monroe. Seul Kostas Papanikolaou manquait à l’appel côté grec. Le match a été très équilibré en première mi-temps. Mais un très bon troisième quart a permis au club du Pirée de prendre la mainmise sur ce match. Le score final sera de 105 à 88 pour l’Olympiacos. L’équipe de Georgios Bartzokas a été emmenée par Kostas Sloukas, Sasha Vezenkov et Octavius Ellis avec une évaluation cumulée de 77. Le premier est le meilleur meneur européen de la semaine. Le second est le meilleur sixième homme. Le leader du Khimki a été Alexey Shved, meilleur arrière de la journée. Cette victoire permet à l’Olympiacos de revenir dans la course à la qualification en Playoffs.

Photo: Brandon Lazic (ER Belgrade, Euroleague)

Le Fenerbahce recevait à Istanbul l’ASVEL. Le représentant français était amoindri par l’absence de son duo d’intérieurs titulaires, Guerschon Yabusele et Moustapha Fall. Il résista tout de même pendant 13 minutes, le temps de remporter le premier quart. Mais à partir de là, le club stambouliote domina le reste de la rencontre et remporta la victoire 81-59. Celle-ci fût collective avec 6 joueurs à 10 d’évaluation ou plus. Du côté villeurbannais, aucun joueur n’a pu atteindre cette barre. Avec cette défaite, l’ASVEL redescend à l’avant-dernière place.

Enfin, l’Etoile Rouge Belgrade recevait le Panathinaikos. Le club serbe était privé des services de Jordan Loyd, Langston Hall et Landry Nnoko. Du côté grec, seul manquait à l’appel Zach Auguste. Le club de la capitale serbe a dominé la première mi-temps, remportée de 11 points. Elle a ensuite contrôlé les débats dans le troisième quart. Mais dans le dernier quart, le club de la capitale grecque est remonté et a égalisé à l’entrée de la dernière minute. Au final, malgré un panier primé de Ioannis Papapetrou, 6 lancers-francs donneront la victoire au nouveau club de Dejan Radonjic (74-71). Le leader du club grec a son meneur américain Corey Walden.

A l’issue de cette journée, le Top 4 est composé du CSKA Moscou, du Real Madrid, du Zenit St Petersburg et du FC Barcelona.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Wade Baldwin (PG/US/24)

Bayern Munich

41 d’éval (29 pts à 11/17 dont 2/3 à 3 pts, 5/5 aux LF, 3 rbds, 7 pds, 3 bps)


Meilleur 5 :

PG Wade Baldwin

Bayern Munich

41 d’éval

SG Alexey Shved

Khimki Moscou

28

SF Nikola Kalinic

Valencia

20

PF Zach LeDay

Milano

31

C Nikola Milutinov

CSKA Moscou

30

B Sasha Vezenkov

Olympiacos

26


MVP européen:

Nikola Milutinov (C/Ser/26)

CSKA Moscou

30 d’éval (17 pts à 6/13, 5/6 aux LF, 19 rbds)


Meilleur 5 européen :

PG Kostas Sloukas

Olympiacos

29 d’éval

SG Alexey Shved

Khimki Moscou

28

SF Nikola Kalinic

Valencia

20

PF Will Thomas

Zenit St Petersburg

14

C Nikola Milutinov

CSKA Moscou

30

B Sasha Vezenkov

Olympiacos

26


MVP français :

Joffrey Lauvergne (C/29)

Zalgiris Kaunas

19 d’éval (16 pts à 8/13, 7 rbds, 2 pds)


Rising star :

Rokas Jokubaitis (PG/Lit/20)

Zalgiris Kaunas

7 d’éval (6 pts à 2/4, 2 pds)


Meilleur marqueur:

Wade Baldwin

Bayern Munich

29 pts

Meilleur rebondeur :

Nikola Milutinov

CSKA Moscou

19 rbds

Meilleur passeur :

Mike James

CSKA Moscou

11 pds


Le classement:

  1. CSKA Moscou 14-3
  2. Real Madrid 12-5
  3. Zenit St Petersburg 10-5
  4. Barcelona 11-6
  5. Bayern Munich
  6. Zalgiris Kaunas 10-7
  7. Valencia
  8. Milano 9-7
  9. Baskonia 8-8
  10. Olympiacos
  11. Anadolu Efes 8-9
  12. Maccabi Tel-Aviv 7-10
  13. Fenerbahce
  14. Alba Berlin 6-10
  15. Etoile Rouge Belgrade 6-11
  16. Panathinaikos 5-11
  17. ASVEL
  18. Khimki Moscou 2-15

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019