Interview Vincent Collet : « Je préférerais que les joueurs continuent à jouer. Ça me paraît essentiel, à la fois pour le basket et pour l’équipe de France »

Pascal Legendre
0

Le coach de l’équipe de France Vincent Collet a analysé ce matin sa sélection pour les deux matches de qualification à l’EuroBasket 2022, qui vont se tenir fin février au Monténégro, avec le retour en bleu de Thomas Heurtel. Il a aussi évoqué les Jeux Olympiques de Tokyo.

Quel est le contexte de cette fenêtre pour l’équipe de France ?

Avant de parler de cette liste, je veux repréciser que nous ne sommes pas encore qualifiés. Le fait que les Allemands aient été battus à la fois par les Anglais et les Monténégrins fait que l’on doit encore impérativement gagner un match, sauf si ces mêmes Allemands battaient les Anglais lors de la première rencontre, auquel cas le goal average pourrait être suffisant pour se qualifier. Mais on ne veut pas calculer et l’objectif est clairement de gagner ces dernières rencontres. Le plus vite possible sera le mieux mais comme le premier match est contre le Monténégro, ce sera compliqué car la fenêtre se déroule chez eux. Même si elle est privée de (Nikola) Vucevic et de (Bojan) Dubljevic, l’un jouant en NBA et l’autre en Euroleague, il reste quand même une ossature d’équipe qui peut être performante. On s’attend à un premier match compliqué. En ce qui nous concerne, la sélection est très proche de celle de novembre car, d’une part, elle avait donné satisfaction sur l’état d’esprit et sur ce qu’elle avait produit. C’est ce qui nous a amené à confirmer une grande majorité des joueurs, même quand il y a eu pour certains de petites hésitations avec d’autres joueurs qui pouvaient entrer en compétition. L’autre chose que vous n’aurez pas manqué d’observer, c’est l’arrivée dans le groupe de Thomas Heurtel. C’est une opportunité liée malheureusement à ses difficultés rencontrées avec le club de Barcelone. Il a été mis à l’écart de son équipe et donc on a sauté sur l’occasion. Bien sûr, il est d’accord pour être sélectionné et je me réjouis qu’il puisse renforcer notre équipe pour cette fenêtre. Ça va être pour nous un bon coup de main. L’autre arrivée dans le groupe, c’est Maxime Roos. Déjà, au mois de novembre, j’avais un peu regretté le format de sélection ; on doit l’annoncer un mois avant la fenêtre et c’était mi-octobre alors que les équipes avaient encore à peine joué. On n’avait pas eu le loisir de voir ses progrès en compétition, ce qui était arrivé entre l’annonce de la compétition et la fenêtre elle-même de novembre. Il a confirmé depuis et en plus, derrière Amath Mbaye, on manquait d’un deuxième poste 4 fuyant. C’est un vrai 3 qui peut jouer 4. Depuis le début de la saison, Jurij Zdvoc avec Boulogne l’a beaucoup utilisé sur ce poste-là. On a considéré qu’il pouvait être un véritable apport, surtout contre une équipe monténégrine où les 4 sont souvent des joueurs qui jouent au large, qui tirent à trois-points, comme l’école serbo-croate le fait depuis très longtemps.

Le suiviez-vous depuis longtemps ?


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Photo d’ouverture: Jerry Boutsiele (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019