En quelques stats: L’Euroleague, 21ème journée

Ludovic Renouf
0

En Europe, cette semaine, se déroulait la 21ème journée de l’Euroleague.

Le leader, le CSKA Moscou, recevait à la Megasport Arena devant 4 277 spectateurs le Fenerbahce Istanbul, à la lutte pour le Top 8. Le club de la capitale russe récupérait Daniel Hackett pour ce match alors que le club stambouliote perdait Johnathan Hamilton. Sa nouvelle recrue, Kyle O’Quinn, n’était pas sur la feuille de match.

Le CSKA remporte le premier quart et mène au score pendant les 18 premières minutes. Mais le Fenerbahce revient à égalité au moment de rentrer aux vestiaires. Les deux équipes se tiennent jusqu’à la 37ème minute. A partir de là, le club turc finit sur un 11-5 et remporte la rencontre 89-83. Il crée la surprise de la semaine et remporte sa sixième victoire d’affilée. Quant à l’équipe de Dimitris Itoudis, elle subit sa seconde défaite d’affilée. Le Fener a été emmené par le duo Nando De Colo-Jan Vesely, auteur d’une évaluation cumulée de 70. Le premier, avec une évaluation de 38, est le meilleur meneur de la semaine. C’est aussi le co-meilleur passeur (en plus d’une performance offensive aboutie) et le MVP français pour la cinquième français (et la seconde d’affilée). Après ce match, le CSKA Moscou perd la première place alors que le Fenerbahce revient à égalité avec le huitième.

Le Barca, deuxième, se déplaçait à Belgrade pour y affronter l’Etoile Rouge. Celui-ci enregistrait les retours de Jordan Loyd et Landry Nnoko et l’absence de Langston Hall. Du côté catalan, c’est le grand retour dans l’effectif du duo intérieur titulaire Nikola Mirotic-Brandon Davies. La confrontation semblait donc déséquilibrée. Et effectivement, le club de la capitale serbe n’a jamais mené et l’écart maximum a été de 21 points. Au final, le FC Barcelona s’impose 72-60. Il a largement dominé dans le secteur des rebonds (47 à 30). Les leaders de l’équipe espagnole ont été Nick Calathes et Pierre Oriola. Mais la victoire a surtout été collective avec 5 joueurs à plus de 10 d’évaluation et aucun à plus de 17. Elle permet au Barca de prendre la tête de l’Euroleague après cette quatrième victoire d’affilée.

Le Zenit St Petersbourg, troisième recevait le septième, l’Anadolu Efes, en position de se qualifier pour les Play-offs. La nouvelle recrue du club russe, Tarik Black n’était pas présent pour ce match. Alors que du côté stambouliote, le club récupérait Krunoslav Simon et le dernier arrivé, Dzanan Musa. Le club des rives de la Neva démarre pied au plancher et remporte les deux premiers quarts. Au bout de 20 minutes, il a déjà marqué 53 points et mène de 22. L’équipe d’Ergin Ataman revient dans la seconde mi-temps mais ne peut empêcher le Zenit de s’imposer 85-78. Le leader de l’équipe de Xavi Pascual a été encore une fois son pivot lituanien Arturas Gudaitis, auteur d’un double-double (11 pts et 10 rbds). Du côté turc, Vasilije Micic réalise un bon match et est le meilleur arrière de la semaine. L’Anadolu Efes perd une place mais reste dans le Top 8.

Le quatrième, le Real Madrid, se déplaçait au Maccabi Tel-Aviv. Le club espagnol mène de 9 points après un premier quart très offensif (33-24). Mais le club israélien revient au score à la mi-temps. Dans la seconde partie, les débats sont équilibrés et les deux équipes sont à égalité à 50 secondes du terme. Malgré 4 points de Gabriel Deck, Tyler Dorsey marque 5 points pour donner la victoire au Maccabi, parachevée par un lancer de Scottie Wilbekin. Le Macccabi s’impose donc 86-84 et crée la seconde grande surprise de la journée. L’arrière américano-grec Tyler Dorsey a été le grand homme de cette victoire. En plus d’avoir été décisif en fin de match, il a réalisé un excellent match offensif avec 30 points à 11/14. Il est ainsi le meilleur marqueur de la semaine et aussi le meilleur sixième homme. Le Real Madrid perd la quatrième place suite à cette défaite.

Dans un duel entre équipes du Top 6, Milan recevait le Bayern Munich. Ces deux clubs sont à la lutte pour une place dans le Top 4. Mais il n’y a pas eu de match. Le club bavarois n’a jamais mené. Après avoir remporté les 3 premiers quarts, le club lombard possède une avance de 28 points. Finalement, le score sera de 75 à 51 pour Milan. L’évaluation collective du Bayern est de 32, soit moins que le duo Zach LeDay-Sergio Rodriguez. L’équipe d’Ettore Messina enchaine une quatrième victoire consécutive et profite de la défaite du Real pour prendre la quatrième place.

Le Zalgiris Kaunas recevait l’Olympiacos pour une confrontation entre équipes à la lutte pour le Top 8. Le club grec enregistrait le retour d’Hassan Martin pour ce match. Le club lituanien domine les débats et mène au score la plupart du temps. Mais le club du Pirée reprend l’avantage dans le dernier quart. A 2 minutes du terme, l’Olympiacos mène de 7 points. Mais le Zalgiris passe un 9-0 à son adversaire du soir pour finir. C’est Joffrey Lauvergne qui égalise et Thomas Walkup qui donne la victoire à son équipe au buzzer. Le Zalgiris s’impose 81-79. Son leader a été Joffrey Lauvergne, auteur de 27 d’évaluation en 23 minutes. Cela lui permet d’être le meilleur pivot européen de la semaine. Grâce à cette victoire, le club lituanien remonte à la sixième place.

L’ASVEL recevait Valencia, neuvième. Le club villeurbannais a perdu Paul Lacombe pour ce match alors que le club valencian récupérait vanja Marinkovic. Bien que favori, le club visiteur n’a remporté aucun quart et le club français s’est détaché à partir de la fin du troisième quart. Il s’impose finalement 90-77 et crée la surprise. Le leader de l’ASVEL a été William Howard en sortie de banc, auteur de 17 points en 15 minutes. Du côté de Valencia, c’est Nikola Kalinic qui s’est mis en valeur. Il a ainsi été le meilleur ailier de la semaine.

En clôture de la journée, Baskonia recevait l’Alba Berlin à la Buesa Arena. Marcus Eriksson était de retour dans l’effectif berlinois pour ce match. Après une première mi-temps très offensive gagnée par Baskonia 50-46, l’équipe de la capitale allemande réalise un très bon troisième quart, limitant Baskonia à 11 points. Cet avantage sera décisif et l’Alba s’impose 84-77. La victoire berlinoise est surtout collective avec 6 joueurs à 10 d’évaluation ou plus. Du côté espagnol, Pierria Henry est le co-meilleur passeur de la journée avec 9 unités.

Enfin, le Panathinaikos recevait le dernier, le Khimki Moscou. Le club grec enregistrait le forfait de Georgios Papagiannis alors que le club de la banlieue moscovite récupérait Stefan Jovic mais perdait Alexey Shved et Devin Booker. La rencontre a été disputée pendant 12 minutes puis le club grec a pris les commandes définitivement. Il s’impose finalement 94-78. L’intérieur Konstantinos Mitoglou a été décisif dans ce match avec un double-double (29 points et 12 rebonds). Il est le MVP de la journée. C’est la seconde fois d’affilée qu’un joueur du Panathinaikos obtient cet honneur. Il est également le meilleur rebondeur de la semaine et ce, pour la seconde fois de la saison. De plus, Georgios Kalaitzakis a eu besoin de 5 minutes seulement pour être le Rising Star de la journée. Du côté du Khimki, malgré la défaite, Jordan Mickey s’est mis en valeur et est le meilleur pivot de la semaine.

A l’issue de cette journée, le Top 4 est composé du FC Barcelona, du CSKA Moscou, du Zenit St Petersburg et de Milano.

Voici les meilleures performances statistiques du jour:

MVP :

Konstantinos Mitoglou (PF/Grè/24)

Panathinaikos

42 d’éval (29 pts à 10/14, 9/9 aux LF, 12 rbds, 2 pds)


Meilleur 5 :

PG Nando De Colo

Fenerbahce

38 d’éval

SG Vasilije Micic

Anadolu Efes

25

SF Nikola Kalinic

Valencia

19

PF Konstantinos Mitoglou

Panathinaikos

42

C Jordan Mickey

Khimki Moscou

30

B Tyler Dorsey

Maccabi Tel-Aviv

36


Meilleur 5 européen :

PG Nando De Colo

Fenerbahce

38 d’éval

SG Vasilije Micic

Anadolu Efes

25

SF Nikola Kalinic

Valencia

19

PF Konstantinos Mitoglou

Panathinaikos

42

C Joffrey Lauvergne

Zalgiris Kaunas

27

B Tyler Dorsey

Maccabi Tel-Aviv

36


MVP français:

Nando De Colo (SG/33)

Fenerbahce

38 d’éval (22 pts à 8/9 dont 6/6 à 2 points, 4/4 aux LF, 2 rbds, 9 pds, 4 int)


Rising star :

Georgios Kalaitzakis (SG/Grè/22)

Panathinaikos

11 d’éval (7 pts à 1/1, 4/4 aux LF, 1 rbd)


Meilleur marqueur:

Tyler Dorsey

Maccabi Tel-Aviv

30 pts

Meilleur rebondeur :

Konstantinos Mitoglou

Panathinaikos

12 rbds

Meilleurs passeurs :

Nando De Colo

Pierria Henry

Fenerbahce

Baskonia

9 pds


Le classement:

  1. Barcelona 15-6
  2. CSKA Moscou
  3. Zenit St Petersburg 13-6
  4. Milano 13-7
  5. Real Madrid 13-8
  6. Zalgiris Kaunas 12-9
  7. Bayern Munich
  8. Anadolu Efes 11-10
  9. Valencia
  10. Olympiacos
  11. Fenerbahce
  12. Maccabi Tel-Aviv 10-11
  13. Baskonia 9-12
  14. Alba Berlin 8-13
  15. Panathinaikos 7-13
  16. Etoile Rouge Belgrade 7-14
  17. ASVEL
  18. Khimki Moscou 2-19

Photo: Konstatinos Mitoglou (Panathinaikos, Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

mars 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements