Eurocup : L’assistant coach de Gran Canaria craint la vitesse et le rebond de Monaco

Sacha RUTARD
0

C’est une équipe d’Herbalife Gran Canaria transformée depuis quelque temps, notamment grâce à l’arrivée de l’Américano-Polonais AJ Slaughter (1,91m, 33 ans), bien connu en France, que Monaco va retrouver en demi-finale de l’Eurocup, avec le premier match ce soir à Gaston-Médecin.

Si les insulaires ne sont que 11e (12 victoires, 15 défaites) dans leur championnat national, ils sont une sur dynamique de 11 victoires en 12 matches. En quart-de-finale, ils ont contrôlé Boulogne-Levallois en deux manches : 74-84 et 66-64 (16 points de Slaughter lors du Match 2).

Evidemment, les Espagnols ne prennent pas les Monégasques à la légère. Ainsi l’ailier Javier Beiran commente :

«Ils sont déjà en demi-finale de l’Eurocup. L’AS Monaco est une équipe très physique qui joue beaucoup en transition, beaucoup en un-contre-un. Ils ne nous laisseront pas jouer notre jeu, mais dans l’état de forme dans lequel nous nous trouvons, lorsque nous nous passons le ballon, lorsque nous défendons, nous sommes une équipe dangereuse. Nous sommes déjà en demi-finale et nous voulons aller plus loin ». Pour lui, le plan est d’: «arrêtez leur jeu de transition, arrêtez leur rebond offensif, qui est très dur, et jouez notre basket, ce qui nous a permis de gagner beaucoup des derniers matchs et de dominer beaucoup des matchs en League Endesa et en Europe. Ce sera difficile car c’est un grand rival qui veut aussi atteindre la finale, mais nous allons y aller. »

L’assistant-coach Victor Garcia en ajoute une couche au niveau de la prudence :

«C’est probablement la meilleure équipe de la compétition au niveau de la course et du rebond, deux aspects fondamentaux… C’est une équipe qui est le leader incontesté du championnat de France, qui n’a pas perdu depuis longtemps. Ils ont terminé le Top16 premier du groupe avec des rivaux comme Joventut (Badalone) ou Unicaja (Malaga), et cela en dit long sur eux. Ils ont disputé six matchs contre des équipes espagnoles et en ont remporté cinq. Dans leur ligue, ils ont des rivaux de l’EuroLeague comme l’ASVEL, et jusqu’à la semaine dernière, ils n’ont eu qu’une seule défaite. »

Photo: AJ Slaughter (Eurocupbasketball)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

avril 2021
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements