LFB – Lattes-Montpellier 67, Villeneuve d’Ascq 54 – Diandra Tchatchouang : “La victoire de ce soir est passée par la défense”

Théo Tetard
0

Six points. Voilà ce qu’il fallait préserver pour être du voyage au Final Four, le 13 mai. Avec une victoire 67-54, les filles de Thibaut Petit ont largement atteint leur objectif et seront en mission pour le convoité titre de championne de France à Bourges.

Privés de ses Américaines, Myisha Hines-Allen et Napheesa Collier mardi soir, le club héraultais a pu compter sur ce duo pour ce retour alors que Villeneuve d’Ascq se présentait sans son intérieure brésilienne, Clarissa Dos Santos. Si l’entame du match a été poussive en raison de sa faible adresse, Lattes-Montpellier s’est réveillé pour petit à petit monter en régime et laisser sa puissance s’exprimer avec son duo d’américaine et être en tête à la fin du premier acte (16-15). Par la suite, le jeu s’est décanté et les deux formations se sont rendu coup pour coup mais le BLMA a quand même réussi a tenir un petit écart tout au long de cette période avant que les Nordistes prennent les rênes du match juste avant la pause (29-33).

Napheesa Collier a fait parler sa puissance

Au retour des vestiaires, l’ESBVA a pris d’entrée six points d’avance (29-39) puis neuf (32-41) avant de vivre un coup de mou terrible durant toute la fin du quart temps en n’inscrivant pas le moindre panier en 7 minutes, laissant les Gazelles entamer leur jolie remontada grâce à un 14-0 pour passer en tête (46-41, 30′). Sous l’impulsion d’Ana Dabovic et Myisha Hines-Allen, les filles de Thibaut Petit ont repris le lead pour ne plus le lâcher et ont déroulé leur basket terrassant les espoirs des Nordistes jusque dans les derniers instants et ainsi s’offrir une place au Final Four de la LFB.

Photo : Diandra Tchatchouang (Théo Tetard – Basket Europe)

Myisha Hines-Allen (17 points à 6/16 aux tirs dont 2/4 à trois-points, 13 rebonds, 4 ballons perdus pour 16 d’évaluation) a été précieuse comme sa comparse, Napheesa Collier (18 points à 8/10 aux tirs dont 2/2 à trois-points, 12 rebonds, 4 passes pour 31 d’évaluation). À noter, également la belle activité d’Ana Dabovic qui a été dans tous les bons coups (15 points, 5 passes pour 14 d’évaluation). Côté nordiste, Haley Peters a surnagé (14 points, 7 rebonds pour 11 d’évaluation) tout comme Lisa Berkani (12 points, 4 rebonds, 3 passes pour 11 d’évaluation).

Thibaut Petit (Coach BLMA) : “Le début de match a été poussif, nous n’étions pas dans le bon esprit durant 25 minutes mais après nous avons retrouvé notre esprit d’équipe et toute l’énergie positive de notre groupe. Nous avons bien travaillé sur le plan défensif et c’est ce qui nous sauvé. Le retour de Myisha (Hines-Allen) et Napheesa (Collier) nous a redonné de la densité défensive car aujourd’hui nous n’encaissons que 54 points, ce n’est pas rien.”

Diandra Tchatchouang (BLMA) : “Je suis super contente de notre résultat. Nous avons réussi à relever la tête après une première mi-temps qui n’était pas très bonne. Nous avons retrouvé de l’énergie et de bonnes attitudes qui nous ont permis de nous mettre sur un tout autre rythme en seconde période. La victoire de ce soir est passée par la défense, Napheesa (Collier) et Myisha (Hines-Allen) nous ont beaucoup manqué lors du match aller et elles nous ont permis de retrouver notre jeu et de nous faire beaucoup de bien. Maintenant nous sommes au Final Four et nous allons préparer notre match face à Bourges comme tous les autres. Nous joueront contre la meilleure équipe de la saison régulière mais nous allons tout donner pour ne pas avoir des regrets.”

Lisa Berkani (Villeneuve d’Ascq) : “Je pense que nous avons déjoue toute seules. Nous sommes venues un peu sans pression, il nous manquait Clarissa Dos Santos, la première mi-temps s’est bien passée mais en seconde mi-temps nous sommes retombées dans nos travers en voulant être un peu trop individualistes et malheureusement le basket c’est un sport d’équipe et ce soir nous sommes tombées face à une vraie équipe. C’est dommage de perdre comme ça, nous nous sommes tiré une balle dans le pied toute seules car en attaque nous ne marquions plus et en défense nous nous aidions plus et quand c’est comme ça, c’est impossible de gagner un match.”

Photo : Romane Bernies (Théo Tetard – Basket Europe).

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019