EuroBasket féminin : les Bleues enchaînent face à la République Tchèque

Clément Carton
0

Après sa démonstration la veille en ouverture contre la Croatie, l’équipe de France a maîtrisé la République Tchèque au Rhénus de Strasbourg au terme d’un bel effort collectif et défensif (71-51). Les Bleues défieront la Russie dimanche soir pour la première place du groupe D et accéder directement en quart de finale de l’EuroBasket féminin.

Elles n’aiment pas l’expression mais les Bleues continuent d’envoyer des messages à l’Europe. 24 heures après la démonstration contre la Croatie (105-63), l’équipe de France a disposé d’une audacieuse République Tchèque. Un vrai test tant la pression est montée d’un cran par rapport à la veille. Plus d’adversité et d’alternance en défense et du combat, voilà le duel proposé par les Tchèques. Une mi-temps de chauffe aura été nécessaire.

Sans Olivia Epoupa, blessée à la cheville la veille et en béquilles sur le banc, ce sont Alix Duchet, Marine Johannes, Gabby Williams, Endy Miyem et Sandrine Gruda qui ont débuté dans le cinq de départ, une première pour la Franco-Américaine. C’est naturellement que l’équilibriste Marine Johannès a commencé par enflammer le public en enchaînant les tirs sur une jambe. Puis ses coéquipières, les unes après les autres, agressives mais maladroites, ont poursuivi l’effort pour rester devant à l’issue du premier quart (18-14). 

Le passage en zone des Tchèques a ensuite perturbé quelque peu les joueuses de Valérie Garnier, maladroites (13/33 aux tirs, 39 % à la pause). Elles réussissent tout de même à gagner la bataille du rebond (24 prises à 17) pour s’offrir des deuxièmes chances et stopper la belle série de Katerina Elhotova (12 points à la mi-temps) alors que les Tchèques était passées devant (25-23, 17e). A mi-parcours, les Bleues sont devant de justesse (32-29).

La muraille des Bleues

Au retour des vestiaires, les Bleues se décontractent et accélèrent. Non seulement en attaque en trouvant les failles de la défense en zone avec l’adresse extérieure de Marine Johannes – deux tirs à 3-points consécutifs – et Endy Miyem mais aussi et surtout en défense puisque les Bleues n’encaissent que 11 unités en 10 minutes. Alix Duchet creuse l’écart (+16) après un nouveau décalage à 3-points (52-36, 29e). 

La raquette des Bleues toujours verrouillée, les joueuses de Stefan Svitek ne parviennent plus à repasser sous la barre des 10 points et le collectif de Valérie Garnier donne l’impression de ne forcer pour alourdir la marque. Alexia Chartereau finit le travail à 3-points au buzzer pour conclure sur le plus grand écart du match : +20 (71-51). Mais c’est bien en défense que les Bleues ont vraiment fait la différence ce soir avec seulement 51 points encaissés, forçant leurs adversaires à tirer longue distance sans trouver la mire (7/29 à 3-points, 24 %).

Après le partage des tâches contre la Croatie, Valérie Garnier a encore une fois réparti le temps de jeu (toutes les joueuses à moins de 26 minutes de temps de jeu) mais Iliana Rupert n’est pas rentrée en jeu cette fois-ci. Six Françaises ont dépassé les 9 d’évaluation (Gruda, Miyem, Johannes, Duchet, Vukosavljevic, Ciak). La meilleure scoreuse de l’histoire des Bleues, Sandrine Gruda, termine évidemment meilleure marqueuse de la rencontre (16 points, 3 rebonds). 

Si l’on en doutait encore, les Bleues ont fait honneur à leur statut de favorites de la compétition pour signer leur deuxième victoire en autant de matches dans cet EuroBasket 2021 mais devront encore élever leur niveau dans la suite de la compétition. Olivia Epoupa, qui a passé des examens vendredi et dont la gravité de la blessure sera communiquée samedi matin, pourrait revenir dans le groupe si le staff décide de faire appel à elle.

Un duel France – Russie pour la première place dimanche

Plus tôt dans la soirée, la Russie a disposé de valeureuses Croates sans trembler. Toutes deux à 28 d’évaluation, Maria Vadeeva (17 points à 8/11 aux tirs) et Raisa Musina (19 points, 14 rebonds) ont confirmé leur belle forme du moment. Les Croates, emmenées par leur duo Ivana Dojkic (25 points) – Iva Slonjsak (17 points), ont – comme hier contre les Bleues – manqué d’efficacité défensive. A +3 à la pause (36-33), les Russes ont mis un coup d’accélérateur au retour des vestiaires (73-62).

France et Russie s’affronteront dimanche soir à 20h45 au Rhénus pour la première place du groupe D tandis que Croatie et République Tchèque se disputeront la 3e place du groupe (dimanche 18h), et donc le dernier ticket en jeu (rappelons que trois nations sortent des poules, le 1er est directement qualifié pour les quarts, les 2e et 3e en huitièmes).

Les statistiques de France – République Tchèque / Les statistiques de Croatie – Russie

A Strasbourg.

Photo : FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

novembre 2021
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019