Laurent Legname (coach Dijon) : « Si j’étais Legnamovic, j’aurais déjà eu trois fois le titre de meilleur coach »

Pascal Legendre
0

Laurent Legname a piloté la JDA Dijon jusqu’à la finale du championnat de Jeep Elite. Mais après la victoire de son équipe en demi-finale sur l’AS Monaco, il est revenu avec force sur son amertume de ne pas avoir encore décroché le Trophée d’Entraîneur de l’Année.


C’est toujours piégeux de posséder jusqu’à 19 points d’avance et d’ailleurs, Monaco est revenu et s’est battu jusqu’au bout pour tenter d’arracher la victoire ?

On sait tous qu’au basket, quand on prend de l’avance dans un début quasi parfait, c’est toujours compliqué de la garder. L’équipe réagit en face et l’autre se retrouve sur un faux rythme. C’est ce qui s’est passé, mais on préfère bien sûr débuter comme ça que l’inverse. Dans le deuxième quart-temps, on a eu beaucoup plus de difficultés offensives et les shoots ouverts ne rentraient plus. On a commencé à faire beaucoup d’erreurs sur des situations que l’on connaît, et cela leur a permis de revenir dans le match, à sept points à la mi-temps.

Du fait de leurs absents à l’intérieur, ils ont défendu en zone. C’est compliqué à aborder ?

Normalement, non. Toute la saison où des équipes ont défendu en zone, en zone match up comme ils ont fait où ils changeaient sur tout, on a toujours trouvé des réponses. Le problème, c’est qu’on n’avait pas travaillé par faute de temps et Monaco ne l’avait pas fait cette année ou très peu. On l’a bien attaquée à partir du moment où on avait du rythme et ça partait de notre défense. Si à un moment on a eu des difficultés, c’est parce qu’on s’arrêtait de jouer, sur des défenses comme ça, il faut s’adapter, jouer plus dans les intervalles en fonction de la lecture de la défense. On a alterné entre le bon, quand on a refait un écart, et le moins bon quand ils reviennent. C’était compliqué parce que ça faisait longtemps que l’on n’avait pas bossée. Mais dans l’ensemble, on s’en est plutôt bien sorti.

Quelle impression ça fait de disputer un match aussi important dans l’Histoire du club dans une salle aussi vide ?

C’est une bonne question ! (sourire) C’est un peu l’histoire de la saison, le manque de public. Ça ne sert à rien de revenir là-dessus, un match sec… C’est valable pour toutes les équipes. Sinon, personnellement,


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

août 2021
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements