Equipe de France féminine : Un rebond à Tokyo ?

Pascal Legendre
0

Déçues par leur deuxième place à l’Euro, où elles ont craqué en finale face aux Serbes, les Bleues peuvent rebondir eux JO. Cette fois, peu importe la couleur de la médaille, elle serait magnifique.

Rassurant. C’est l’adjectif qui est venu à l’esprit après la victoire des Bleues sur l’Espagne, samedi, à l’AccorHotels Arena de Paris-Bercy (80-75), celle-ci faisant suite au revers enregistré, deux jours auparavant, à Malaga (72-61). « Il y a eu quelques hauts, quelques bas, mais globalement, les filles sont revenues dans l’engagement, dans l’exigence, un peu plus dans le contrôle du ballon. C’était important que l’on parte sur cette bonne impression pour se reposer trois jours et se retrouver », a apprécié la coach Valérie Garnier.

L’interrogation initiale était de savoir si les Françaises n’avaient pas été assommées par leur déconvenue en finale de l’Euro, face à la Serbie (54-63), alors qu’elles avaient clamé haut et fort qu’elles voulaient décrocher l’or, avec l’approbation d’une large majorité des experts européens. « On a été toutes très déçues, » reconnaît Marine Johannes. « On voulait cette médaille d’or et on avait tout pour réussir cette année. Malheureusement, on a échoué en finale. Forcément, les jours qui ont suivi n’ont pas été évidents. On était fatiguées physiquement et mentalement. Ça reste une médaille d’argent. Il ne faut pas rester sur la défaite contre la Serbie. Il faut que l’on avance, que l’on reste ensemble. On a la chance d’enchaîner sur les Jeux Olympiques, ça n’arrive pas tous les ans, il faut rebondir. Quand on a un mois après un échec, on a tendance à y penser tout le temps. Là, on est tourné vers les JO. On connait l’objectif, c’est de remporter une médaille à ces JO. » « Ça va être difficile, mentalement, physiquement, mais on a à cœur de faire quelque chose. Il va falloir que l’on aille puiser cette force à l’intérieur de nous. Il faut que l’on soit plus exigeantes, plus rigoureuses. Parfois, on ne l’est pas », avoue la capitaine Endy Miyem.

Croatie (+44), République Tchèque (+20), Russie (+26), Bosnie (+13), Biélorussie (+12), la France avait peut-être été bercée par un confort excessif avant de tomber sur l’os serbe (-9). « Malgré nos erreurs,

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo d’ouverture : Valériane Vukosavljević, FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019