Guide Ligue Féminine 2021-22 – Saint-Amand : la patte Philip Mestdagh

Clément Carton
0

Habitué des playdowns et des maintiens de justesse en LFB depuis quatre ans, le club de Saint-Amand Hainaut Basket aspire à retrouver le top 8. Pour cela, les Nordistes ont fait appel au désormais ex-sélectionneur de l’équipe nationale belge, Philip Mestdagh.

Comme chaque saison, Basket Europe offre à ses abonnés la présentation de chaque équipe de Ligue Féminine. Pour profiter de l’intégralité de ce contenu et bien d’autres, vous pouvez vous abonner ici.

Propulsées en Eurocup à la faveur du forfait de Lattes-Montpellier et d’un tour qualificatif la saison dernière, les Nordistes n’ont pas fait de la figuration à cet étage, ne s’inclinant qu’en 8e de finale face aux futures troisièmes, les Hongroises de Skekszard. Les Green Girls ont eu un peu moins de réussite en Ligue Féminine en n’assurant leur maintien qu’à l’ultime journée, laissant Nantes-Rezé filer en LF2. C’est même l’équipe qui a le moins gagné à domicile (3-8) pendant l’exercice précédent.

Pour sa 12e saison consécutive en LFB, le club du Hainaut a donc souhaité changer ses habitudes et a remercié son coach Fabrice Fernandes, en place depuis 2015, remplacé ni plus ni moins par le sélectionneur des Belgian Cats, Philip Mestdagh – débarqué il y a quelques jours – et papa de Kim, passée par Charleville-Mézières ces dernières années. L’objectif du club ? Faire mieux que l’an dernier. 

« Un top 8 dans les deux prochaines années »

« Avec l’équipe que nous avons, si nous travaillons bien, on pourra prétendre à faire mieux. Faire un top 8 dans les deux prochaines années, voilà l’ambition du club et la mienne. Je ne viens pas seulement pour construire, mais pour réussir, confie le nouveau coach. On doit malgré tout garder les pieds sur terre et construire étape par étape. Le championnat est très relevé, le club a bataillé longtemps pour ne pas descendre l’an dernier. Cette saison, ce sera peut-être la même configuration. Toutes les équipes de seconde partie de tableau vont redoubler d’efforts pour éviter les playdowns. »

Saint-Amand débutera l’exercice avec 9 joueuses professionnelles et quelques jeunes du centre de formation. Un effectif repensé de toute part ou presque après les départs d’Iva Slonjsak, Jasmine Bailey, Assitan Kone, Briana Day, Aminata Konate et la retraite d’Alexia Dubié. Pauline Lithard et Elin Gustavsson restent les deux piliers sur lesquels le club a voulu rebâtir. Les trois autres joueuses majeures du groupe – l’arrière Janee Thompson, l’ailière Laura Juskaite et la pivot Peyton Williams arrivent de l’étranger avec du potentiel mais aussi beaucoup à prouver. Deux autres coups intéressants : la shooteuse Margaux Okou-Zouzouo et la polyvalente Myriam Djekoundade.

« Certaines joueuses doivent encore passer à un autre niveau »

Malgré l’un des plus petits budget de l’élite féminine, Philip Mestdagh croit en son équipe et en ses jeunes. « Certaines joueuses doivent encore passer un « next step » dans leur carrière. Mais on a une bonne équipe pour démarrer le championnat, sans gros pépins pendant la préparation », accorde le technicien belge. Avec le retour des supporters dans


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Photo : Peyton Williams (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019