Guide Pro B 2021-22 : Antibes ne peut pas faire pire

Au terme d’une saison aussi surréaliste que calamiteuse, Antibes aurait dû être relégué en NM1. La fusion des deux clubs alsaciens (Gries-Oberhoffen et Souffelweyersheim) lui a permis de rester en Pro B. Avec une gestion semble-t-il plus réaliste et un recrutement moins sujet à questionnements en ce début de saison. De quoi viser plus haut que le maintien ?

Comme chaque saison, Basket Europe offre à ses abonnés la présentation de chaque équipe de Pro B. Pour profiter de l’intégralité de ce contenu et bien d’autres, vous pouvez vous abonner ici.

Grotesque. C’est le seul terme qui nous vient à l’esprit au moment d’évoquer le début de saison 2020-21 des Sharks d’Antibes. Recruter, pour 5 ans !, un obscur joueur ayant certes quelques matchs NBA au compteur mais arrivant tout droit d’Arabie Saoudite, ce visiblement sans l’accord de l’entraîneur, Nikola Antic ; ensuite virer ledit entraîneur, peu enclin à faire jouer cette « starlette » se goinfrant de shoots au détriment du collectif pour finalement couper le même joueur (un dénommé Cleanthony Early) peu après ; avoir empilé les intérieurs tout en dégarnissant les ailes ; avoir fait signer 16 contrats pro tout en benchant Ali Traoré (sans doute pas totalement innocent pour le coup vu son caractère “entier”, mais on peut comprendre qu’il soit monté dans les tours dans une telle pétaudière)… Antibes a vraiment marché sur la tête.

1 Le bilan de la saison passée

Et cela s’est payé au prix fort. Comme la saison précédente, Antibes a mal commencé son championnat, mais cette fois sans réussir à redresser la barre, malgré l’arrivée du coach Daniel Goethals. Au terme de la saison, les Sharks étaient 17e avec un peu reluisant bilan de 10 victoires pour 24 défaites. Et des statistiques qui font peur : 73,6 points marqués, 44,4 % aux tirs, 30,9 % à trois-points sur 19,9 tentatives par match, 67,6 % aux lfs, 15,5 passes, tous domaines où Antibes pointait à la 18e place. Sur 18. Seuls points positifs, les 3,8 contres (1er ex aequo) et les 37,4 rebonds (2e) de l’équipe.

Rideau.

2 Le recrutement

L’intersaison a, suite à cette catastrophe industrielle, été l’occasion de faire au moins en partie un grand ménage. Huit joueurs sont partis mais six sont restés dont quatre par le biais d’une prolongation de contrat : Gédéon Pitard, Temidayo Yussuf, Axel Louissaint et Vincent Amsallem, soit les joueurs n’ayant pas grand-chose à se reprocher et l’enfant du club, en sus de Jean-Marc Pansa, toujours sous contrat, et de l’espoir Shawn Tanner. En outre, juste avant le début de la saison régulière, Antibes a renouvelé le contrat de Léopold Ca pour la saison.

Jean-Marc Pansa et Tim Derksen

Pour les accompagner, les Sharks ont fait leurs courses en Suisse pour les non-JFL avec le meneur Eric Nottage et le sniper italo-américain Tim Derksen. Quant aux JFL, ils viennent tous de Pro B, avec des profils différents : l’expérience et le standing haut de gamme pour Benjamin Monclar, l’explosivité et les qualités confirmées de Ludovic Negrobar, le potentiel et l’énergie de Sullivan Hernandez. De quoi, au total, bâtir un effectif de 11 joueurs (en comptant Shawn Tanner) paraissant, sur le papier, cohérent et solide.

3 Les objectifs

Sans Axel Louissaint, convalescent, ni, sur certains matchs, Eric Nottage ou Gédéon Pitard, l’équipe a connu une préparation chaotique (2 victoires pour 4 défaites) avant de l’emporter facilement en coupe de France contre LyonSO (NM1, 77-60) puis en Leaders Cup contre Saint-Vallier (83-63) avant de se faire déculotter par Aix-Maurienne (53-72). Difficile de juger l’équipe au vu des absences, mais plusieurs leaders ressortent clairement : Tim Derksen en sniper de luxe, Benjamin Monclar en métronome, Temidayo Yussuf et Jean-Marc Pansa en gardiens de la raquette.

Au complet, tout ce joli monde, mené énergiquement par Daniel Goethals, peut viser la première moitié du tableau, tout du moins si la paire de meneurs Eric Nottage-Vincent Amsallem arrive à orchestrer le collectif. Il semble pour le moment qu’il n’y ait pas toutes les garanties sur le sujet, car les automatismes ne sont, logiquement, pas encore là. Une fois la machine huilée, l’ensemble devrait être prometteur.

Les mouvements de l’intersaison

Restent au club : Gédéon Pitard (prolongation, 2 ans), Vincent Amsallem (prolongation, 3 ans), Temidayo Yussuf (Nigéria, prolongation, 1 an), Axel Louissaint (Suisse, prolongation, 1 an), Shawn Tanner, Jean-Marc Pansa.

Départs : Ali Traoré, Paulius Dambrauskas (Latina/Italie D2), Étienne Ca, Sidy N’Dir, Carl Lindbom, Léopold Ca, Sadio Doucouré, Byron Wesley.

Arrivées : Benjamin Monclar (Blois, 2 ans), Ludovic Negrobar (Nantes, 3 ans), Tim Derksen (USA/Italie, Genève/Suisse, 1 an), Sullivan Hernandez (Fos-Provence,  2 ans), Eric Nottage (USA, Massagno/Suisse, 2 ans).

L’effectif 2021-22

Meneur : Eric Nottage (USA, 26 ans, 1,89 m), Gédéon Pitard (32 ans, 1,86 m), Vincent Amsallem (19 ans, 1,93 m)

Arrière : Benjamin Monclar (33 ans, 1,90 m), Tim Derksen (USA-Italie, 27 ans, 1,90 m), Shawn Tanner (19 ans, 1,97 m)

Ailier : Axel Louissaint (Suisse, 1,95 m, 25 ans)

Ailier-fort : Ludovic Negrobar (29 ans, 2,08 m), Sullivan Hernandez (25 ans, 2,04 m)

Pivot : Temidayo Yussuf (Nigéria, 25 ans, 2,01 m), Jean-Marc Pansa (23 ans, 2,08 m)

Entraîneur : Daniel Goethals (Belgique, 52 ans)

Assistants : Antoine Mantey (36 ans), Stephane Neff (47 ans)

Les joueurs

Le cinq majeur probable

Eric Nottage
Né le 10 décembre 1994 (26 ans) – 1,88 m – Poste 1 – Américain

Stats LNA (Suisse) : 15,7 points à 43,3 % aux tirs (dont 38,8 % à trois-points), 5,3 rebonds, 6,7 passes, 2,1 interceptions, 2,8 balles perdues pour 20,4 d’évaluation en 33 minutes (28 matchs)

Il sera sans doute, sauf à être coupé et remplacé, celui qui conditionnera le jeu d’Antibes. Ce petit meneur, bon rebondeur pour sa taille, s’est distingué en Suisse après avoir joué en Géorgie et en Slovaquie à sa sortie de fac (Florida International). Catalogué bon créateur, il effectue effectivement de plus en plus de passes au fil de sa carrière, tout en perdant pas mal de ballons. En revanche, il ne semble pas particulièrement adroit à trois points. Critiqué par les fans pour sa tendance à dribbler sur place par les fans pour ses premières sorties. A signé pour deux saisons.

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019