Interview : Alain Béral, président de la LNB, et l’arrivée d’investisseurs étrangers : « La mixité des idées, c’est favorable pour nous »

Pascal Legendre
1

Après l’Ukrainien Sergey Dyadechko à Monaco, la Betlic Elite a vu arriver cette saison des investisseurs américains, à Paris (Eric Schwartz et David Kahn, qui sont là depuis la création du club) et Pau (CounterPointe Sports Group), tandis que, parallèlement, le nombre de directeurs exécutifs, de coaches et de directeurs sportifs étrangers augmente au fil des saisons. Que pense le président de la ligue, Alain Béral, de ce bouleversement inimaginable il y a peu encore ?

Quel est votre sentiment à propos du fait que des investisseurs étrangers dont deux Américains sont présents désormais en Betclic Elite à travers l’AS Monaco, le Paris Basketball, et l’Elan Béarnais Pau. Il n’y a pas d’autres exemples dans le basket européen de clubs qui bénéficient ainsi d’investisseurs américains ?

Pour ne rien vous cacher, tous les mois on a des questions d’intérêt qui sont produites par des étrangers. Manifestement, ceux de Paris et de Pau ne se connaissaient pas, ce n’est donc pas un effet relationnel. De ce que j’entends, ils pensent tous que le basket français, étant donné les résultats qu’il a au niveau de l’équipe nationale et de la formation des joueurs, a un bel avenir devant lui. Ce sont des Américains, alors pour eux, le foot, ce n’est pas ça. On leur explique qu’en France, c’est important, mais ils n’aiment pas, ils ne considèrent pas que c’est quelque chose qu’ils peuvent faire monter plus haut, alors qu’ils estiment que le basket peut et va monter beaucoup plus haut. Comme ce sont des Américains, ils sont très basket. Ils voient jouer beaucoup de Français là-bas et ils ont découvert que la France est au milieu de l’Europe, qu’il y a 67 millions d’habitants, et que c’est à la croisée des chemins pour aller dans les Pays de l’Est, en Espagne, qui est très fermée, en Allemagne. Ils sont aussi très étonnés de la santé des clubs. Dès que l’on a communiqué là-dessus, ils sont restés un peu interdits, en disant « ce n’est pas possible : les clubs, ça ne gagne pas d’argent ! » Si ! C’est possible. Comme ce sont des Américains, ils parlent d’argent. Ils estiment que c’est un modèle unique, et qu’en terme d’investissement, c’est plutôt sécurisant.

Ont-ils compris qu’en Europe, on ne gagne pas d’argent dans le sport professionnel, et qu’a fortiori, en Euroleague, jusqu’à preuve du contraire…

On en perd beaucoup ! Justement, ils en parlent, mais ils ont fait le tour. Ceux qui sont arrivés à Pau sont allés en Turquie, en Grèce, et ils ont tout de suite dit non. « On sait qu’il va falloir faire un chèque. » David Kahn est là depuis plusieurs années, et on peut mesurer aujourd’hui que ce que l’on avait dit était faux sur le fait, « je viens, je m’en vais. » Il est là, il s’implique, il travaille bien, il est dans son club, il avance et il reste. Donc, ils ne viennent pas juste pour un caprice. J’espère évidemment qu’à Pau ce sera la même chose. On a eu beaucoup de discussions avec eux en visio. J’ai l’impression qu’ils sont vraiment intéressés et qu’ils ont le temps. Ils nous disent qu’ils viennent pour la durée.

Ils ont un projet immobilier alors qu’à Paris, il est…

Sportif. Et donc, ils ne viennent pas pour deux ou trois ans. Le cas de Monaco est le même. Le président ukrainien Sergey Dyadechko a prouvé qu’il est là pour longtemps, il a même signé un engagement ferme avec la Principauté, et il est fou de basket. C’est ça qui est important pour moi. Il faut faire attention de ne pas amener des termites, qui bouffent tout sans que l’on s’en aperçoive, et le jour où ils partent, il y a tout qui tombe. C’est ça qui s’est passé dans certains clubs de foot, y compris en France. On s’est aperçu que les gens venaient pour faire une expérience et gagner un peu de fric à la revente. Ce que j’ai en face, ce n’est pas ça.

« J’ai toujours dit que si la NBA vient, il ne faut pas être en face mais à côté »

C’est flatteur pour la ligue d’avoir trois investisseurs étrangers de ce calibre ?


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Photo d’ouverture : Juhann Begarin (Paris Basketball)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
  1. LEFEBVRE JEAN-LOUIS

    leur intérêt va vite retomber et ils vont partir en courant, s’il n’y a aucune visibilité (diffuseurs Tv) !!

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019