ASVEL-Barcelone ce soir – Sarunas Jasikevicius : « Chris Jones et Elie Okobo, l’une des meilleures paires de 1-2 de la compétition »

Sacha RUTARD
0

Pour demeurer dans le top 8 de l’Euroleague, l’ASVEL a intérêt à renouer avec la victoire ce soir, mais c’est le puissant FC Barcelone qui se dresse devant lui.

Le Barça a le souvenir que l’ASVEL l’a battu deux fois la saison dernière. A l’Astroballe (80-68) avec 19 points de David Lighty, et au Palau Blaugrana (69-76) avec 13 points de David Lighty et William Howard, deux joueurs actuellement blessés, tout comme Raymar Morgan, Antoine Diot et Victor Wembanyama. Auparavant, les Catalans avaient gagné huit matches d’affilée face à Villeurbanne.

L’équipe du coach Sarunas Jasikevicius sort de deux victoires en Euroleague, l’une sur Vitoria de 25 points et l’autre sur le CSKA Moscou. Elle n’a qu’une envie : imiter le Real Madrid qui vient de faire tomber l’ASVEL chez elle. Jasikevicius fait le même constat que ses collègues d’Euroleague, à savoir :

« C’est une équipe avec beaucoup de puissance physique et il est important d’être dur en défense et de rivaliser dès le début. Ils ont bien commencé et basent leur jeu sur Chris Jones et Elie Okobo, qui constitue l’une des meilleures paires de 1-2 de la compétition. Ils ont des joueurs pour décider des matchs. La victoire contre le CSKA doit nous donner confiance mais nous devons savoir que maintenant c’est une nouvelle histoire et que nous devons repartir de zéro et c’est toujours difficile. Peut-être sommes-nous désavantagés ayant joué un jour après eux (l’ASVEL a joué mardi et le Barça mercredi), mais cela ne peut être une excuse pour jouer notre jeu », conclut Jasikevicius.

Le Barça s’est rendu à Lyon avec son meneur Nick Calathes, qui est sorti du terrain contre le CSKA Moscou au quatrième quart-temps en raison d’une blessure musculaire à une jambe. Cory Higgins est toujours absent à cause d’une lombalgie tout comme Álex Abrines qui restera à l’infirmerie jusqu’en janvier. Jasikevicius pourrait utiliser Augustin Ubal, un meneur de jeu uruguayen de 1,98 m et 18 ans, qui a déjà fait ses débuts avec l’équipe première lors du match de l’ACB contre le Betis Séville mais qui n’est pas encore entré en jeu en Euroleague

Photo : Brandon Davies (Euroleague)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019