Euroleague, fenêtres internationales, discussions avec la NBA… le secrétaire général de la FIBA fait le point

Dans une visio-conférence organisée lundi par la FIBA, son secrétaire général Andreas Zagklis a dressé le bilan de l’année 2021 et s’est dit « optimiste » quant à l’avenir, notamment à propos des relations avec l’Euroleague.

Interrogé sur de multiples sujets, le secrétaire général de la FIBA, Andreas Zagklis, a d’abord pris soin de faire le bilan de l’année en cours. « Nous considérons l’année 2021 comme une réussite, qui a dépassé les attentes. Nous sortions de l’année du report des Jeux Olympiques, qui a beaucoup changé le calendrier de la FIBA », a-t-il simplement rappelé. 

Les discussions se sont ensuite rapidement tournées sur la question des relations entre la FIBA et l’Euroleague. « Notre relation avec l’Euroleague doit être améliorée. Nous avons pris l’initiative cet été de mettre tout le monde autour de la table, a expliqué le secrétaire général. Il y a un élan supplémentaire avec la résolution de l’UE qui dit essentiellement qu’il y a très peu ou pas d’espoir d’un modèle de ligue fermée. »

« Les fenêtres de novembre, une occasion manquée pour une démonstration de bonne foi de l’Euroleague »

Si les discussions sont de plus en plus ouvertes entre Euroleague et FIBA, Andreas Zagklis a admis une occasion manquée lors de la fenêtre internationale de qualifications à Coupe du Monde 2023 en novembre dernier, où l’Euroleague a notamment refusé de décaler les matches entre l’ASVEL et Monaco et entre Fenerbahçe et l’Anadolu Efes tandis que la France et la Turquie jouaient au même moment. « La fenêtre de novembre est une occasion manquée pour une démonstration de bonne foi de la part de l’Euroleague. Pour la fenêtre de février, les fédérations voudront voir plus de signaux », a-t-il laissé entendre.

L’avocat grec a également confirmé que la suppression d’une des fenêtres de février ou novembre n’était pas à l’ordre du jour. « C’était une idée venue il y a deux ans d’Allemagne, à laquelle on n’a pas donné suite », a-t-il confié.

Des discussions ouvertes avec la NBA

Interrogé concernant une éventuelle coopération entre NBA et FIBA au sein du basket européen, Andreas Zagklis n’a pas donné beaucoup de détails mais a noté que les discussions étaient ouvertes. « Je suis heureux que la NBA ait accepté cette invitation, et nous avons des discussions très ouvertes. J’ai été ravi de voir que les clubs sont ouverts à recevoir des conseils de la NBA et de la FIBA. Il est important de reconnaître des deux côtés (NDLR : FIBA et NBA) l’importance des ligues nationales et des équipes nationales – le modèle sportif européen – qui est à nos yeux indéniable. Je ne dirai pas qu’il y a une vision fixe pour la FIBA ou l’Euroleague, mais on est dans la bonne direction car on parle davantage. »

En outre, le Grec s’est montré prudent sur la situation sanitaire mais optimiste quant à des ajustements potentiels à apporter à l’avenir. « Nous avons un plan B pour tous les événements en cas de variations supplémentaires du Covid. Nous avons déjà organisé de nombreux événements dans une bulle. Nous ne sommes pas inquiets, mais prudents. »

Photo : Andreas Zagklis (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019