Laurent Legname (Bourg) : « Je suis désabusé, dépité, fatigué de répéter les mêmes choses »

Clément Carton
0

Sur une série délicate de huit défaites pour deux victoires en Betclic Elite, Bourg-en-Bresse stagne au 13e rang du championnat de France. Une situation qui pèse sur le coach Laurent Legname, encore battu d’un fil jeudi soir contre le leader Boulogne-Levallois (68-71).

Et si JaCorey Williams n’avait pas raté de tir ? À la 27e minute, l’intérieur burgien réalisait jusqu’alors la prestation parfaite à 18 points à 9/9 aux tirs. Tout allait bien pour la JL Bourg chez le leader francilien (43-49). Puis l’Américain a manqué son premier shoot de la soirée et la Jeu a ensuite encaissé un 19-1 qui a envoyé les Bressans dans les cordes (62-50, 32e).

« Si je savais pourquoi on connaissait ces trous d’air, je réglerais le problème, a livré le coach burgien Laurent Legname dans des propos retransmis par L’Equipe. C’est incompréhensible. On livrait un match cohérent chez le leader, en faisant moins d’erreurs défensives, et sans savoir pourquoi, on déjoue complètement, on leur donne des balles de relance, on leur laisse des rebonds offensifs et on se montre moins consistants défensivement. En attaque, il n’y a plus rien. C’est incroyable. Je suis désabusé, dépité, fatigué de répéter les mêmes choses. Il y a forcément un manque de confiance quand on enchaîne les défaites. On essaie de mettre l’accent sur le fait qu’on est toujours une bonne équipe. Mais quand tout va mal… On doit garder de ce match notre performance défensive. On a tenu la meilleure attaque à 71 points. Il faut se servir de ça pour retrouver la voie. »

Plombée par la faillite de sa ligne arrière (12 points à 5/30 aux tirs pour le trio Axel Julien – C.J. Harris – Rasheed Sulaimon), la JL Bourg a encore payé au prix fort son égarement, laissant les Metropolitans 92 empocher leur 12e victoire de rang (71-68).

Ce fut moins flamboyant qu’à l’accoutumée pour les coéquipiers de Will Cummings (17 points, 6 passes décisives et 4 interceptions) mais l’essentiel est là : Boulogne-Levallois est désormais assuré de passer la trêve en tête de Betclic Elite quelque soit son résultat au Portel lundi.

« Au-delà de la victoire, c’est l’état d’esprit que je retiens, indique Vincent Collet, l’entraîneur de Boulogne-Levallois. On a dû se faire violence pour aller chercher ce match, dans un contexte compliqué, et en étant amoindris, ayant appris une heure avant la rencontre que Miralem Halilovic et Keith Hornsby étaient positifs au Covid-19. On sait qu’on va perdre un jour, on ne sait juste pas quand. En général, quand tu es sur une série, tu te relâches, tu te fais cueillir. Cette victoire montre notre caractère. »

Photo : Laurent Legname (Jacques Cormarèche)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019