De la NBA à l’Euroleague : d’Élie Okobo à Yogi Ferrell, entre réussite et flop total

Bruno Ferret
0

L’été dernier, 14 joueurs évoluant en NBA en 2020-21 (ou lors de leur dernière saison active) ont rejoint une équipe jouant l’Euroleague. Pour quel résultat ? Si certains, tels Élie Okobo ou James Nunnally, se montrent brillants, il y a aussi des bides retentissants, comme ceux de Yogi Ferrell, Emmanuel Mudiay ou Troy Daniels, entre autres. Tour d’horizon.

Il n’y a pas de débat, la NBA est le meilleur championnat de basket au monde. Mais est-ce que cela signifie que les joueurs y évoluant font tous partie des meilleurs au monde ? Le passage de certains d’entre-eux de la grande ligue américaine à l’Euroleague – sans conteste la meilleure compétition après la NBA – permet d’évaluer ces joueurs dans un contexte très différent. Entre une saison comportant généralement moins de matchs, un enjeu réel à chaque journée et un style de basket assez différent de celui pratiqué en NBA (sans oublier des coachs tonitruants qui ne passeraient sans doute pas aux États-Unis), la plupart des joueurs franchissant l’Atlantique n’arrivent pas en terrain conquis en Europe. Du reste, nous le verrons plus loin, ce sont surtout des joueurs ayant une expérience préalable (en Euroleague ou à des niveaux inférieurs) du basket européen qui réussissent le mieux une fois leurs valises posées en Europe. À l’examen, il est possible de ranger les prestations « euroleaguiennes » de ces 14 joueurs (dont cinq évoluant dans des clubs français) en quatre catégories.

Une franche réussite

Un peu moins de la moitié des joueurs arrivant en droite ligne de NBA (dont deux, Mike James et Vincent Poirier, en cours de saison passée) réussissent une excellente saison d’Euroleague.

Mike James – Monaco

Si l’on se base sur l’évaluation (qui combine toutes les statistiques positives et négatives de chaque joueur) comme critère principal – il est plus significatif que la seule moyenne de points –, le joueur arrivant de NBA le plus performant en Euroleague cette saison est Mike James, qui est tout sauf un inconnu sur la scène européenne (meilleur scoreur de l’Euroleague 2018-19). Étant entré en conflit avec le staff technique du CSKA Moscou la saison passée, il est parti du club en mars avant de finir la saison avec les Brooklyn Nets.

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019