David Cozette sur les chances de Monaco face à l’Olympiakos : « Ce match 2 est déjà crucial »

Clément Carton
0

Après avoir raté son entame de playoffs sur le parquet de l’Olympiakos, Monaco a une deuxième chance de ne pas rentrer de Grèce bredouille, vendredi soir (18h). Le commentateur David Cozette croit en la possibilité de la Roca Team de retourner la situation. 

Etouffée mercredi soir à Athènes, l’AS Monaco défie l’Olympiakos vendredi à 18h pour le match 2. Pour l’emporter, il faudra à la Roca Team éviter les – trop nombreuses – erreurs commises lors de l’entrée en lice de la première série de playoffs d’Euroleague de l’histoire du club.

« Clairement, l’équipe a été étouffée (au match 1). C’était un peu comme si toute l’équipe de Monaco n’avait pas pris conscience du contexte furieux de la si mal nommée salle de la Paix et de l’Amitié, et peut-être du fait de monter d’un cran d’intensité quand on est en playoffs. Les joueurs leaders sont passés à côté. On pense à Mike James, qui a eu du mal et qui était archi ciblé, on pense à Dwayne Bacon, qui a peut-être été dépassé par le contexte face au manque d’expérience en Europe… tous les joueurs sur lesquels l’équipe s’appuie depuis deux mois étaient en difficulté. Peut-être même que le fait d’avoir mené trop facilement en début de match n’a pas aidé car l’équipe était sur une grosse série de victoire, sur un nuage. Inconsciemment, quand vous n’encaissez que 8 points au premier quart-temps, vous vous dites, c’est bon. Derrière, le retour de bâton est terrible. Il faut positiver en se disant qu’il y avait peut-être un match pour apprendre et un autre à gagner », explique David Cozette sur Monaco Info.

> Face à l’Olympiakos, Monaco veut écrire un peu plus sa légende

L’une des plus belles ambiances d’Europe a conduit la Roca Team à 18 pertes de balles mercredi soir. Le point sur lequel elle doit corriger le tir.

« Je pense que Monaco gérera beaucoup mieux le bruit et la communication parce qu’ils auront déjà vécu cela deux jours plus tôt. Ce qui est sûr, c’est que ce match 2 est déjà crucial et qu’il faut le gagner. Monaco en a les moyens sur ce qu’ils ont montré depuis deux mois. Au-delà de ça, l’Olympiakos n’a pas tant montré de choses que ça. Il reste un coup à jouer. Si vous repartez de Grèce menés 2-0, même si vous remportez les deux matches suivant à la maison, imaginez un match 5 à la salle de la Paix et de l’Amitié… » 

Photo : Ali Traoré – David Cozette (Michael Alesi – Monaco)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019