Mercredi, 20h30 : Finale de l’Eurocup, Virtus Blogne vs Bursaspor sur MCS Basket

Sacha Rutard
0

Demain, mercredi 11 mai, à 20h30, la Virtus Segafredo Bologne sera opposée à Frutti Extra Bursaspor en finale de l’Eurocup. A ne pas manquer sur MCS Basket.

L’enjeu, c’est non seulement un trophée, mais aussi une place en Euroleague pour la saison prochaine. C’est le chemin que l’AS Monaco a pris la saison dernière, en remportant l’épreuve. Ce serait un aboutissement pour la Virtus qui n’a jamais caché ses intentions de retourner dans la compétition phare européenne qu’elle a remporté en 1998 et 2001, du temps d’Antoine Rigaudeau et Manu Ginobili.

« J’ai suivi l’équipe d’encore plus près ces jours-ci que d’habitude, j’ai vu des visages déterminés à obtenir le résultat », certifie le directeur général Luca Baraldi. « Tous les gars qui sortaient du terrain à Valence m’ont dit « encore un, on n’a rien fait ». C’est avoir du bon sens pour un rendez-vous aussi important : cela bouclerait la boucle des objectifs que nous nous étions fixés il y a 5 ans et que notre président nous avait donnés. »

Pour satisfaire son appétit, la Virtus a construit une équipe de all-stars avec au pivot Mam Jaiteh, qui vient d’être élu MVP de l’Eurocup, et l’autre international français Isaia Cordinier, lesquels ont rejoint la légende serbe Milos Teodosic, l’ancien NBAer Marco Belinelli, Nicolo Mannion, et Kyle Weems passé par Nanterre et Strasbourg. De plus, Daniel Hackett et Tornike Shengelia sont venus s’ajouter au roster après le bannissement du CSKA Moscou de l’Euroleague. Du très lourd coaché par le boss de l’équipe d’Espagne, Sergio Scariolo.

Bursaspor a des nerfs

La Virtus est d’autant plus favorite que cette finale se jouera sur un seul match, chez elle, et qu’elle a déjà gagné les deux rencontres qui l’ont opposé à Bursaspor dans la saison, de 18 points (83-101) en Turquie et de seulement 4 en Italie (98-94). Compte tenu de ces scores, la finale ne sera probablement pas une bataille défensive. Mais, malgré tout, l’avantage de Bursaspor dans ce match ultime réside dans sa capacité à maintenir l’élan défensif qui lui a permis de traverser indemne les huitièmes de finale, les quarts de finale et les demi-finales malgré le fait qu’elle a joué contre des équipes mieux classées et donc à chaque fois dans des ambiances hostiles. C’est ainsi que les Turcs se sont imposés au Partizan Belgrade devant 19 000 spectateurs à la Stark Arena. Cela prouve qu’ils ont des nerfs.

On retrouve à Bursaspor des têtes connues : Derek Needham, vu à Monaco, Allerik Freeman, qui était la saison dernière à l’ASVEL, et qui est le top-scoreur (19,6 points), et un autre ancien Villeurbannais, l’intérieur Kevarrius Hayes, qui a été choisi comme MVP des demi-finales avec ses 11 points et 16 rebonds pour un PIR (évaluation) de 27 contre Andorre. Kevarrius Hayes, qui dit adorer ces matches dor-or-die, lui qui a participé trois fois au tournoi NCAA.

Bursaspor est le cendrillon des playoffs d’Eurocup, et il ne lui reste plus qu’une marche à gravir pour rejoindre Anadolu Efes et Fenerbahçe en Euroleague.

En plus de la finale de l’Eurocup, sur MCS Basket, vous pourrez voir ce mercredi (19h) et jeudi (19h) les demi-finales des playoffs de la ligue Adriatique ce mardi (19h) et jeudi (19h), les quarts de finale des playoffs turcs qui commencent dès mercredi (18h30), et qui se poursuivent vendredi (19h30) et dimanche (17h), ainsi que les playoffs israéliens à partir du 12 mai.

Photo : Isaia Cordinier (Virtus Bologne, Eurocupbasketball)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019