Playoffs d’accession : Blois et l’Alliance Sport Alsace en demi-finales

Sacha Rutard
0

Blois et l’Alliance Sport Alsace, alias Gries-Souffelweyersheim, rejoignent Antibes et Vichy-Clermont en demi-finales des playoffs d’accession à la Betclic Elite.

Sant-Chamond aura mené une grande partie de la saison régulière, gagné le premier match des quarts-de-finale de playoffs, et voici que les hommes d’Alain Thinet ont pris la porte, hier soir, s’inclinant lourdement (86-99) face à l’Alliance Sport Alsace qui, un peu comme Cholet en Betclic Elite, revient des tréfonds du classement.

Il n’y a que la fin qui est triste pour les Couramiauds qui n’avaient plus d’essence dans le réservoir, et qui ont été malmenés tout le match, notamment par deux anciens joueurs du club, Sofiana Briki (17 points) et Jérôme Cazenobe (12 points et 7 rebonds), et encore Sylvain Sautier (20 d’évaluation). Cela n’a pas empêché le public d’applaudir les siens à la fin du match pour les remercier d’une saison qui reste exceptionnelle.

« Je pense qu’on le mérite, a commenté le coach alsacien Julien Espinosa, en conférence de presse, propos rapportés par Le Progrès. On est allés chercher des petits détails match après match. Il était impossible de complètement verrouiller une équipe aussi forte que Saint-Chamond. Néanmoins, on a eu la concentration pour leur enlever les petits points qui pouvaient leur permettre de passer devant. Cette équipe se nourrit de son plaisir à jouer ensemble et à construire de la performance ensemble. Les joueurs ont fait un super match de basket. Le pire, c’est qu’on ne ressent même pas le sentiment d’avoir fait un exploit. On a juste le sentiment d’avoir fait notre boulot et de l’avoir bien fait. »

Chalon, la douche froide

L’Elan Chalon avait aussi remporté le Match 1, et a perdu les deux suivants. Au Jeu de Paume, Blois est entré à fond dans le match (10-0) et s’est retrouvé nanti d’une avance de 18 points (37-19) à la 14e minute. Paul Rigot (23 points) et Tyren Johnson (22) ont secoué les coéquipiers d’Antoine Eito qui ont fait des efforts pour revenir, et cela a semblé marcher (71-69, 32e). Ce sont les anciens, Mike Gelabale (21 points) et Antoine Eito (12 points et 8 passes) qui étaient les plus fringants. Mais l’ADA redonnait un coup de collier et s’échappait définitivement.

Chalon, qui ambitionnait de remonter au plus vite en Betlic Elite, est donc recalé, et Blois se voit offrir une nouvelle chance de forcer le destin.

Photo : Karlton Dimanche (ASA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

juillet 2022
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019