L’Elan Béarnais encore et toujours dans la tourmente

Malgré la confirmation de la relégation administrative de l’Elan Béarnais ce lundi, David Otto veut de nouveau faire appel, et même porter plainte, tandis qu’un projet de reprise est encore loin d’aboutir.

Lundi 11 juillet, le gendarme financier de la Ligue Nationale de Basket (DNCCG) a confirmé la relégation du club hors du monde professionnel en appel. Mais CSG, le consortium américain à la tête de l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez, n’entend pas s’arrêter là. Il envisage non seulement de faire appel mais aussi de porter plainte contre une série de personnes et d’institutions selon eux responsables de la situation, selon France Bleu Béarn Bigorre.

Pour David Otto, l’un des cofondateurs de CSG, la LNB a essayé de coincer les patrons américains. « Ils ont dit qu’ils ne croyaient pas en la survie du club en l’état la saison prochaine même si nous avons apporté des preuves de notre engagement, des preuves que les fonds nécessaires sont sur nos comptes », a confié le patron américain à la radio locale, qui ne « comprend pas pourquoi il y a autant d’animosité », notamment en interne. 

Une allocution à laquelle le président de l’Elan David Bonnemason-Carrère a répondu sur France Bleu : « David Otto fuit ses responsabilités, il omet d’indiquer qu’il n’a respecté aucune de ses obligations vis-à-vis de la mairie, vis-à-vis de la CCLO. Il omet d’indiquer à tout le monde que c’est lui qui est à l’initiative de tout ce projet, qu’il a nommé Tom Huston directeur général avec les conséquences que l’on connaît… » 

Quid du projet de reprise ?

À ce jour, l’hypothèse d’un dépôt de bilan ou d’une liquidation judiciaire, pour un club qui doit faire face à un déficit de 2 millions d’euros, n’est pas écartée même s’il reste la possibilité d’un appel auprès de la fédération française (FFBB). « La situation est grave et la désunion entre les acteurs est très inquiétante », a indiqué Philippe Ausseur, président de la direction nationale de conseil et du contrôle de gestion (DNCCG), à L’Equipe

Le quotidien Sud Ouest a révélé mardi l’existence d’un plan de reprise par un groupe d’investisseurs franco-luxembourgeois. Ce plan de reprise est désormais piloté par l’agglomération paloise. « L’étape qui s’ouvre maintenant est la recherche d’éventuels investisseurs. Un certain nombre d’entre eux se sont proposés mais il reste à vérifier la solidité des plans qu’ils pourraient présenter », a communiqué l’agglomération.

Selon L’Equipe, des personnalités du monde économique béarnais seraient également partie prenante de ce projet de reprise actionné par le maire François Bayrou et David Bonnemason-Carrère. David Otto aurait rejeté une première offre de repreneurs potentiels. L’enjeu du club est aujourd’hui de convaincre CSG de passer la main, de redresser la situation financière et enfin de convaincre la FFBB que l’appel est solide. Le temps presse.

Photo : Elan Béarnais (Hervé Bellenger/LNB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

août 2022
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019