Elie Okobo (Monaco) : « Nous avons montré que nous n’avions besoin que d’un ballon »

Clément Carton
1

Principal artisan de la victoire de l’AS Monaco sur le parquet de l’Olympiakos jeudi soir, Elie Okobo estime que la Roca Team n’est pas qu’une équipe se reposant sur ses individualités. 

« C’est une grande addition d’individualités, mais il n’y a toujours qu’un seul ballon. » Voici ce qu’on a pu lire au moment des signatures estivales d’Elie Okobo ou de Jordan Loyd dans les rangs de la Roca Team, tandis que les deux arrières doivent composer avec Mike James, tantôt soliste, tantôt distributeur, à leur côté. Après la victoire de l’AS Monaco sur l’Olympiakos jeudi soir (76-81), l’ancien Villeurbannais (23 points à 7/10 aux tirs, 4 passes décisives) n’a pas caché sa satisfaction.

« Nous avons montré ce soir et lors des matches précédents que nous n’avions besoin que d’un seul ballon. Nous avons une équipe intelligente qui peut à la fois partager le ballon et créer. Je crois que toute l’équipe comprend le jeu et que nous trouvons le rythme petit-à-petit, la preuve avec cette très belle victoire sur le parquet d’une équipe encore invaincue cette saison. « Sky is the limit » pour nous, nous devons seulement continuer à nous améliorer, à comprendre quelles sont nos failles et ce sur quoi nous devons progresser pour gagner des titres. Mais il y a encore beaucoup de travail et de matches avant de pouvoir parler de playoffs », a confié Elie Okobo à Eurohoops après le match au Pirée.

« Dieu merci, tout le monde n’a pas le roster de Monaco ! »

Difficile de donner tort à Elie Okobo tant le début de saison de la Roca Team est brillant sur le plan comptable, avec un bilan de 4-1 en Euroleague et de 6-0 en Betclic Elite. Les prochains adversaires monégasques en date s’en souviendront.

« Nous n’avions pas encore joué contre une équipe aussi talentueuse sur les lignes arrières jusqu’à présent. Monaco a 4-5 arrières capables de prendre chaud à tout moment. Cela nous servira de leçon. Dieu merci, tout le monde n’a pas le roster de Monaco ! », a glissé l’Américain de l’Olympiakos Shaquielle McKissic à BasketNews.

Preuve que l’équipe de Sasa Obradovic fait peur partout en Europe.

Photo : Elie Okobo (Monaco / Manuel Vitali)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

1 Response
Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019