ITW Patrick Comninos, patron de la BCL : « Le marché français est compliqué »

Alors que la BCL a lancé sa septième saison, son PDG Patrick Comninos a pris une trentaine de minutes avec Basket Europe afin de faire l’état des lieux de sa compétition, de son présent et de son avenir, mais aussi de ses liens avec la France. 

C’est un fait : chaque année, de plus en plus de clubs, français et étrangers, préfèrent participer à la Basketball Champions League, dite BCL, plutôt qu’à l’Eurocup en raison notamment de sa stabilité économique. Les deux compétitions, de plus en plus comparables pour leur niveau de jeu, proposent à l’inverse deux philosophies tout à fait différentes. L’une calquée sur le modèle de la FIBA, l’autre sur celui de l’Euroleague.

Patrick Comninos, PDG grec de la BCL depuis ses débuts en 2016, nous a reçu en Suisse, à Mies, au siège de la FIBA, pour discuter – en français – de l’évolution de la « BCL 2.0. », compétition qui, rappelons-le, est sous l’égide de la FIBA et compte trois clubs français cette saison : Dijon, Strasbourg et Limoges. Le Grec a détaillé les intérêts de la BCL en France, de la recherche d’un diffuseur au potentiel commercial de l’un des marchés les plus difficiles parmi les grands pays européens. Entretien. 

Comment se porte aujourd’hui la BCL ?
« Nous sommes au début de notre septième saison. Cela reste une compétition relativement jeune mais nous évoluons chaque année depuis notre création. La pandémie nous a permis d’évaluer plusieurs aspects de la compétition, et plus particulièrement le format. Nous sommes sur la première saison mise en place sans les contraintes liées au Covid-19 – transport, remplissage des salles -, on entre dans ce qu’on appelle la BCL 2.0. C’est un nouveau départ pour nous car le format joue toujours un grand rôle pour augmenter l’intérêt. En tenant compte de la situation qui existe dans le basket européen, et de la pluralité des compétitions, je trouve que la BCL a pris une décision correcte de diminuer le nombre de matches mais d’en augmenter l’intérêt sportif. »

Hormis YouTube, pourquoi n’y a-t-il plus de diffuseur de la BCL en France, et ce après les tentatives sur Twitch puis LNB TV l’année dernière ? 
« Le marché français reste, de loin, le marché des grands pays le plus compliqué. Les problématiques que nous avons en France, nous ne sommes pas les seuls à les vivre…

Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus

Photo : Patrick Comninos (FIBA)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019