Victor Wembanyama, MVP du All Star Game : « J’espère que mes titres à venir éclipseront cette performance »

Pascal Legendre
0

Élu MVP du All Star Game LNB 2022, Victor Wembanyama (2,21 m, 18 ans) a livré ses impressions à chaud. L’intérieur des Metropolitans a compilé 27 points à 12/25 aux tirs et 12 rebonds pour son premier match des étoiles, avec la victoire en prime (136-128).

Le dunk sur votre tête à la mi-temps vous a-t-il donné un peu d’énergie pour la deuxième mi-temps ?
Je ne m’en rappelle pas… Je me suis fait dunker dessus ?

Par Yves Pons au concours de dunks !
Ah ! Je pensais que vous parliez du match (rires). Il me l’avait demandé avant et je lui avais dit que je pouvais aller en pleine confiance avec lui sans peur qu’il me heurte. C’était un effort collectif.

Et donc, en deuxième mi-temps, vous avez relancé le match qui était mal parti pour les All-Stars français ?
Oui. Il fallait juste mettre la machine en route, on voulait gagner.

Pensez-vous que lorsque vous aurez fait dix ou vingt ans de NBA, ce sera un moment qui sera gravé, le fait de gagner ce All-Star Game avec un trophée de MVP ?
J’espère que mes titres à venir éclipseront cette performance, mais c’était une expérience agréable d’une façon générale. C’est plutôt ça que je retiens plus que le titre de MVP que je ne comprends pas vraiment alors que je vois que Juhann (Begarin) a eu 38 d’éval et moi 32. Je devine pourquoi il n’a pas été élu MVP mais il le mérite en tous les cas. J’en suis sûr.

Est-il important ce trophée ?
Non, je me réjouirai quand il y aura un trophée pour l’équipe.

Le fait de jouer à Bercy devant 15 000 personnes, ça fait quel effet ?
C’était très agréable. Comme je m’y attendais, le public était très chaleureux. J’aurais aimé jouer à Bercy plus tôt dans ma carrière. Je me souviens, quelques années en arrière, avec Nanterre, une défaite en coupe de France U17 m’a empêché de venir jouer à Bercy. J’espère et je sais qu’il y aura d’autres occasions de jouer sur ce parquet.

« Si j’étais resté quelques années en plus, j’aurais aimé recommencer ce concours de shoots à trois-points »

À l’inverse, que pensez-vous de votre performance au concours de shoots à trois-points ?
J’aimerais recommencer. C’est un exercice super dur. C’est agréable, c’est challengeant. Si j’étais resté quelques années en plus, j’aurais aimé recommencer ce concours. La première fois que j’ai tenté cette expérience, en fait c’était hier donc je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. C’est à refaire !

Comment voyez-vous les prochains mois ? Quels sont vos prochains gros objectifs ?
Premièrement, ça va être de me reposer (rires). J’attendais impatiemment le break de fin d’année. Je vais pouvoir voir ma famille et penser autre chose que le basket. Sinon, c’est reprendre sur une bonne dynamique avec Boulogne-Levallois. On a perdu quelques matches dernièrement. Je suis certain qu’au retour de la pause, on va être requinqué. Je sens qu’individuellement et collectivement, on a vraiment besoin de cette pause.

Une question un peu décalée : Pelé est décédé aujourd’hui. Une réaction ?
Vous me surprenez… Même si je m’y attendais un peu avec les dernières nouvelles. Heureusement, on a eu quelques jours pour se préparer. C’est toujours un choc de voir une icône comme ça d’un sport, presque d’une religion, s’en aller. C’était le cas avec Kobe (Bryant). C’est toujours dur d’enlever une personne aussi importante pour l’esprit commun.

Avez-vous des souvenirs de lui ?
Dans les années 70, je n’étais pas né (sourire) ! Je ne connais pas plus que ça Pelé mais je pense qu’avec le temps, je me rendrai compte que son image était présente inconsciemment.

Photos : Victor Wembanyama (LNB)

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Boutique Magazines et Abonnements

Archives

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019