Finale Basketball Champions League: Espagne ou Italie ? Les clés de la finale

Sacha RUTARD
0

Tenerife ou Bologne ? Ce soir à 18 h se joue la grande finale de la Champions League, à Anvers en Belgique. Le retour au premier plan européen pour le mythique club italien ou un deuxième titre en trois éditions pour les Espagnols ? Réponse dans quelques heures.

La Virtus Bologne a atteint la finale en construisant une forteresse défensive en demi-finale contre l’un des grands favoris de la compétition, Bamberg. Les hommes de Sasha Djordjevic sont parfaitement parvenus à contenir et limiter l’influence sur le jeu du MVP de la saison Tyrese Rice. Tenerife, de son côté, a réussi à étouffer l’enthousiasme d’une équipe locale d’Anvers poussée par plus de 17 000 personnes. Pour la première des trois éditions du Final Four de la BCL, le club hôte du dernier carré ne verra pas la finale et ne remportera pas l’épreuve. Les Espagnols ont d’ailleurs l’ambition de devenir les premiers à remporter la Basketball Champions League deux fois.

L’enjeu : 1 million de dollars et un ticket pour la saison prochaine

Le titre en Basketball Champions League vaut 1 million de dollars en prime offerte par la compétition. Comme cette année le vainqueur n’aura pas eu à assumer une partie du coût de l’organisation, la prime viendra alimenter directement les caisses du vainqueur. L’autre bonus de ce titre européen, c’est que la coupe offre également un ticket direct pour la saison régulière de la prochaine BCL. Pas un détail pour les deux finalistes vues que leurs saisons respectives en championnat ne leur garantissent pas pour l’instant de pouvoir se qualifier au mérite sportif pour la saison de BCL 2019- 20.

Le duel : Javier Beiran vs Kevin Punter

Bologne a beaucoup utilisé cette saison une configuration small-ball avec Kevin Punter, Tony Taylor et Mario Chalmers, trois arrières ensemble sur le terrain. A l’inverse, Tenerife a certainement été le plus redoutable en demi-finale quand l’équipe a aligné trois joueurs de plus de 2,01 m avec Javier Beiran, Nicolas Brussino et Pierre-Antoine Gillet, aux côtés de Colton Iverson (2,13 m) pour protéger la raquette. L’opposition de style pourrait donc être totale.

Dans ce cas de figure, Beiran et Punter seront face-à-face. Et personne ne veut plus ce titre que ces deux joueurs, pour des raisons différentes. L’Américain de la Virtus, après sa victoire en 2018 avec AEK Athènes, deviendrait ainsi le premier à remporter deux BCL de suite, au sein de deux clubs différents. Beiran, quant à lui, avait manqué l’édition 2017 du Final Four remportée par Tenerife en raison d’une blessure. Un crève-cœur pour lui alors qu’il jouait le meilleur basket de sa carrière.

Au niveau du jeu, Punter est un scoreur très efficace quand il a la balle en main, capable de créer son tir à tout moment. Cette saison, toutes compétitions confondues, il marque 1,099 point par possession sur son tir extérieur après le dribble. Une rentabilité unique dans l’exercice dans le basket mondial. Punter est vraiment un artiste en la matière. Beiran, de son côté, est un autre type de joueur totalement. Il est notamment très dangereux dans le jeu dos au panier, en particulier sur la gauche de la raquette. Il exploite à merveille les duels où il bénéficie d’un avantage de gabarit sur son opposant direct mais il est également capable de distribuer le jeu à partir de cette position préférentielle. Un deuxième meneur sur le terrain.

L’autre duel : Bologne contre l’Espagne

Bologne mène 2-0 contre l’Espagne en finale. La Virtus possède quatre trophées européens dans sa vitrine et les affrontements contre nos voisins pyrénéens ont toujours réussi aux Italiens. Dans la Coupe des vainqueurs de Coupe FIBA en 1990, Bologne a battu le Real Madrid 79-74, grâce notamment aux 29 points de Sugar Ray Richardson. En 2001, Le Kinder Bologne de Manu Ginobili, Antoine Rigeaudeau et de Rashard Lewis a survécu à une série en cinq manches particulièrement tendue contre Vitoria. En 1998, Bologne a également remporté l’EuroLeague FIBA contre l’AEK Athènes en finale et en 2009, ils ont battu Cholet en finale de l’EuroChallenge FIBA.

Le palmarès continental de Tenerife est plus modeste mais plus récent. Ils ont remporté l’édition 2017, la première, de la BCL. Ils avaient alors battu un club italien, Venezia, en demi-finale, avant de battre les Turcs de Banvit en finale.

Photo: FIBA

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

novembre 2019
LMMJVSD
« Oct  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements