Jean-Marc Dupraz (Lille) : « Je suis fier de mes gars »

Jacques Durand
0

De la fierté, dans la défaite comme dans la victoire, c’est le premier sentiment qui est ressorti de la bouche des deux entraîneurs hier soir après le match d’appui remporté à domicile par Roanne contre Lille (71-55). Les Lillois de Jean-Marc Dupraz quittent les Playoffs d’accession 2018 avec les honneurs après avoir terminé à la 5e place en saison régulière et poussé la Chorale (2e) à une belle en demi-finale. Les Roannais de Laurent Pluvy se voient quant à eux propulsés en finale face à Fos Provence Basket. Voici l’essentiel de leurs interventions en conférence de presse d’après-match.

Laurent Pluvy : « Tenir Lille à 55 points, c’était le plus important »

« C’était une vraie bataille et je suis très fier des garçons. On a très bien démarré, on s’est tout de suite mis dans de bons comportements défensifs, c’était important déjà, de stopper les priorités adverses. On savait qu’ils ne feraient de toute façon pas le même match que la semaine dernière ici (victoire de Roanne 83-36), qu’il fallait être beaucoup plus lucide.  Offensivement on a plutôt bien maîtrisé même si par moment, on s’est un peu enfoncé tête baissée dans leur défense. C’est aussi leur qualité, de bien défendre. C’est difficile d’être performant des deux côté du terrain. Globalement on laisse cette équipe à 55 points, c’était le plus important. On savait qu’à la maison, avec le soutien du public, on trouverait un peu de réussite par moment, et c’est ce qu’il s’est passé. On a toujours trouvé le joueur qu’il fallait au moment précis. On a eu Robert (Nyakundi) à un moment, David (Jackson) et Jason (Williams) à un autre. Nos trois étrangers nous ont porté dans le scoring et on avait besoin de ça »

Jean-Marc Dupraz : « On voulait bousculer la logique »

« Au regard du premier match et du dernier, même si entre les deux on a fait un beau match chez nous, j’ai toujours dit que que le deuxième était favori face au 5e et la logique a été respectée. J’ai toujours dit aussi que nous, on voulait bousculer la logique, la refuser. C’est ce qu’on a essayé de faire et je suis fier de mes gars ce soir. Il aurait fallu qu’on rentre dans le match comme on l’avait fait chez nous, avec beaucoup plus de dureté. Là, les premières minutes, on est pas trop mal mais il n’y a pas ce surplus d’énergie ou de dureté qui peut faire que les choses s’équilibrent au niveau des fautes et de l’arbitrage. On n’a pas reculé mais on n’a pas autant avancé que Roanne. Ensuite avec l’ambiance dans une salle qui est difficile, eux se sont transcendés. À la mi-temps, j’ai demandé à mes joueurs d’arrêter de râler ou de se prendre la tête, car c’est de la dépense d’énergie pour rien. Ça a un peu fonctionné puisque les joueurs se sont quand même accrochés. On est revenu  un peu dans le match, en retrouvant un peu d’adresse. Mais ils ont défendu très dur en face. Ils ont coupé notre meneur sur les remontées de balle régulièrement en première mi-temps. Ça nous a forcé à jouer des systèmes plus courts. Sur les pick and roll, ils n’ont pas donné grand-chose à Marcos (Suka Umu) et à Maurice (Acker). Notre plan de jeu, c’était d’amener un peu plus la balle dessous, on l’a trop oublié. Parce que même si on ne marquait pas à chaque fois, quand on emmenait la balle dessous, on les mettait en difficulté quand même. Soit sur des in-out, soit en provoquant des fautes. Et même si on ratait, on était mieux dans le repli et mieux organisé après. On a oublié un peu notre jeu par rapport à la surpression adverse ».

Les réactions de Nicolas Taccoen et Clément Cavallo

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements