[REDIFF] Bormio’1987 – Quand les juniors yougoslaves ont fait tomber les Américains de leur piédestal

Pascal Legendre
0

Le championnat du monde U19 de 1987 qui se déroula à Bormio, en Italie, prouva que les Yougoslaves étaient quasiment parvenus à un niveau comparable à celui des meilleurs Américains.



En ce mois d’août 1987, la Valtellina (ou Valteline, région d’Italie du Nord, proche de la Suisse) vit une tragédie. Partout, les villages et les champs sont inondés. « J’étais dans la salle avec Niccolai Acchiughino et nous nous demandions quand cela s’arrêterait. Nous étions à Caspoggio, où nous avons joué des matchs amicaux et l’eau a chuté à l’infini, tapotant sans cesse sur notre toit. Il a continué à pleuvoir sans arrêt et pour atteindre Bormio nous avons dû faire un détour complètement fou, en traversant également la Suisse,” témoigne Ricardo Pittis, alors membre de l’équipe italienne conviée à ce championnat du monde des U19 et qui finira avec la médaille de bronze. Trente millions de mètres cubes de montagne se sont effondrés à 390 kilomètres à l’heure sur la ville de San Antonio Morignone et les hameaux voisins, provoquant la mort de 53 personnes et engloutissant toutes les habitations.

Enrico Vinci, alors président de la fédération italienne de basket, a pris une décision qui allait à l’encontre de celle du préfet. « Il y a 300 athlètes qui viennent de 12 pays à travers le monde, on ne peut pas les renvoyer chez eux ». The Show Must Go On. Le tournoi a commencé le 29 juillet, quatre jours plus tard que la date initiale et sans cérémonie d’ouverture. Les 12 équipes ont été réparties en deux groupes et les Etats-Unis, immenses favoris, se retrouvaient dans le même groupe que la Yougoslavie encore unifiée pour quatre ans. Dans l’équipe américaine, on retrouvait Stacey Augmon, Robert Brickey, Ron Huery, Larry Johnson, Gary Payton, Kevin Pritchard, Dwayne Schintzius, Lionel Simmons, LaBradford Smith, Stephen Thompson, Brian Williams et Scott Williams. C’était une bonne équipe mais pas la meilleure possible. Le coach était Larry Brown, qui officiait alors à l’université de Kansas.

A gauche, Toni Kukoc. A droite Dino Radja avec Dwayne Schintzus (2,19m).

“Jamais, jamais, dans ma carrière, je ne me rapprocherai de ces chiffres.” Toni Kukoc

Toni Kukoc en état de grâce

Le premier match entre les deux nations de pointe donna lieu à une immense surprise. La Yougoslavie fit sévèrement chuter les Etats-Unis, 110-95. Une différence était criarde : 16 paniers à trois-points -la ligne à 6,25m avait été instaurée trois ans auparavant dans le basket international- pour les Yougoslaves, un seul pour les Américains. Il faut préciser qu’un joueur était en état de grâce ce jour-là, une longue tige alors listé à 2,05m, Toni Kukoc. Il marqua sous tous les angles avec ou sans dribble et sans jamais toucher le cercle. Il en planta 11 sur 12 tirs. Le futur ailier des Chicago Bulls reconnut plus tard que ce fut un moment unique.  « Jamais, jamais, dans ma carrière, je ne me rapprocherai de ces chiffres. Le sommet pour moi dans un match avec des trois-points était de 5 ou 6 mais ce jour-là,


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

octobre 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019