Quand Orthez était la 3e équipe d’Europe

Après avoir gagné la Coupe Korac (C3) en 1984, l’Elan Béarnais Orthez a réalisé trois ans plus tard un exploit encore plus extraordinaire: finir à la 3e place de la Coupe des Champions, l’ancêtre de l’Euroleague.

Il s’agit sans contradiction possible, du plus bel exploit d’un club français et aussi européen au rapport population/performance. Orthez, commune rurale des Pyrénées-Atlantique, à quarante kilomètres de Pau, recensait alors tout juste un peu plus de dix mille habitants, et grimpa à la troisième place de la Coupe des Champions 1987. Une compétition qui n’était pas hypertrophiée comme l’Euroleague de 2021, mais qui regroupait l’essentiel des meilleures équipes continentales. Et si à l’issue d’une poule finale à six clubs, l’Elan Béarnais laissa s’échapper, pour une seule victoire, une place en finale au Tracer Milan et au Maccabi Tel-Aviv, il mit derrière lui le KK Zadar, le Zalgiris Kaunas d’Arvydas Sabonis et le Real Madrid. Peut-être à l’époque n’avait-on pas exactement conscience de l’immensité de la tâche accomplie. Avec le recul, cela parait juste extraordinaire.

Le symbole de cette épopée, c’est ce triomphe à Madrid. Comme un coup de tonnerre. Les Béarnais ne sont que des gueux et la Coupe Korac gagnée en 1984 ne pèse pas lourd face à la salle des trophées du Real que le Président Pierre Seillant et son coach George Fisher s’empressent de visiter lors du déplacement en terre madrilène. « Je suis davantage fasciné par le Real et Barcelone que par tout le foot français », expliqua alors Seillant.

Freddy Hufnagel, le rocker

Cette année-là, l’Elan possède en son sein un véritable prodige. un joueur old school, éduqué par Alain Larrouquis, Mathieu Bisseni, Jean-Noël Perpère et les vieux briscards, qui porte un tee-shirt des Rolling Stones quand il fait son marché à La Moutète, un mec naturel, adorable, pote avec chaque villageois, qui possède un goût affiché pour la fête, à Pampelune ou ailleurs, et aussi un besoin physique de s’entrainer comme un GI. Le toréador Freedy Hufnagel va ensorceler le meneur au crâne dégarni Juan-Antonio Corbalan, finaliste olympique à Los Angeles, l’ensemble de ses équipiers du Real et leurs 12 000 aficionados. Huffy plante neuf paniers à trois-points dans le flanc du taureau espagnol qui tombe à terre ensanglanté.

Au retour à La Moutète, les Béarnais sont de nouveau en lévitation, Hufnagel


Abonnez-vous pour lire tous nos articles Premium et la suite de celui-ci.
*
Prénom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Prénom invalide. Merci de renseigner un prénom valide ou nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Nom
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Nom invalide. Merci de renseigner un nom valide ou de nous contacter si vous avez un soucis à premium@basketeurope.com
*
Adresse email
Vous devez renseigner votre adresse email
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Merci de renseigner une adresse email valide. Si vous avez une question, contactez-nous à premium@basket-europe.com
Cet e-mail est déjà enregistré. Merci d'en choisir un autre.
*
Mot de passe
Ce champ ne peut pas être laissé vide.
Please enter valid data.
Veuillez entrer au moins 5 caractères.
Select Your Payment Cycle
Select Your Payment Cycle
Sélectionnez votre moyen de paiement
Quel moyen de paiement souhaitez utiliser ?

SW Media, éditeur du site www.basketeurope.com traite les données recueillies pour nous permettre de satisfaire à votre demande d'abonnement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de gestion des données personnelles.


Déjà abonné ? Connectez-vous
Abonnement Premium En savoir plus
Valider

Paru dans un Hors-Série de Basket Hebdo en 2014.

Photo d’ouverture: Maxi-Basket

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

1 / 5

Poster offert aux nouveaux abonnes de basket europe

Tous les transferts de l'élite 2021-2022

Tous les transferts de Pro B 2021-2022

Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements

Archives

mai 2022
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019