Les Espagnols font le coup de la panne…

Emmanuel Laurin
22

Le second tour a commencé en avance dans le groupe A. Déjà qualifiée grâce à la victoire surprise de la Grande-Bretagne de Luol Deng (28 points, 14 rebonds, 6 passes) contre la Pologne (88-81), la Turquie pouvait soigner son entrée en deuxième semaine contre l’Espagne qui vivait dangereusement sans Pau Gasol.

Et ils n’ont pas raté l’occasion. Ils s’imposent 65-57 avec un retour dans le dernier quart temps qui fut aussi fulgurant que la chute fut vertigineuse pour les Espagnols.

Le mauvais coup de Scariolo

La rencontre ne débutait pourtant pas si mal pour les coéquipiers de Marc Gasol. Le pivot de Memphis imposait sa patte sur le jeu en dominant Asik puis Kanter. Avec 12 points, il finit meilleur marqueur ; statistique qui trahit cependant un manque de scoring patent de la Roja.

Sans Pau Gasol que coach Scariolo a laissé au repos en vue du second tour, les Espagnols ne parviennent pas à créer d’écart. Plus grave encore, le Turquie revient à 57-57 à 5 :30 de la fin.

Jusque là tenue dans le match par la performance intéressante d’Emir Preldzic (18 points), la Turquie parvenait enfin à mettre le ballon dans la peinture. Ibaka se faisait postériser par le pivot des Bulls Omer Asik (12 points, 8 rebonds). Les grognards Ender Arslan (10 points) et Hedo Turkoglu (12 points) sortaient finalement de leur tanière pour inscrire les gros shoots.

Une gabegie offensive inédite de la Roja !

Incapables d’inscrire le moindre point dans les 8 dernières minutes du match, les ibériques rataient totalement leur fin de match. Sans inspiration, et surtout sans Pau Gasol, l’Espagne venait s’empaler sur la défense bien en place des Turcs.

Ratant 14 shoots d’affilée dans le money time, la Roja a perdu tous ses moyens alors que Turkoglu transcendait les siens d’un shoot à trois points assassin (63-57).

Visiblement fatigués, les Navarro, Calderon et Fernandez n’ont pu peser sur le match comme ils le font d’habitude. La Bomba a même pas mal dévissé dans cette partie avec un piteux 3/12 aux tirs pour 9 points.

Deux gros morceaux pour les Bleus

Cette victoire vient donc ternir le bilan parfait de l’armada espagnole mais plus encore relance complètement les Turcs qui comptent désormais une victoire importante dans le classement du second tour.

Future adversaire de la France, la Turquie s’est trouvé un match référence alors qu’elle a fâché (tout rouge) la Roja qui, elle aussi, sera opposée à nos Bleus.

A moins que tout cela ne soit le résultat d’un calcul de la part des Espagnols. On ne l’espère pas…

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

22 Responses
  1. frankic02

    Les 3 équipes du groupe risquent de se qualifier en quart + … le vainqueur de France Serbie … Le match de ce soir compte comme un vrai 1/8 ème de finale …

  2. Amosifo

    Le petit sous-entendus je le trouve limite 🙂

    Avez-vous seulement vu le match?

    La Turquie fini sur une série de 16-0. Tous les "grands" (M. Gasol, Ibaka et le reste) sont à 4 fautes dans le dernier quart-temps donc incapable de défendre correctement, la Turquie en profite et la fatigue du match qui s'est joué jusque tard hier soir a crevé les espagnols.

    Parler de calcul est un manque de respect pour TOUS les joueurs et les staffs des deux équipes, vous minimisez la Turquie et faites passer l'Espagne pour je-ne-sais-quoi.

  3. Austin_Powers

    avec un Rubio des grands soirs : 0 pts 1 ast.
    on commence à s'y habituer, j'espere que les wolves se préparent déjà au flop

    1. DejanBodiroga

      Ca commence doucement à me le briser de tout ramener à Rubio… Le mec joue 10 minutes, rate 1 shoot et tout ce que tu trouves à dire sur ce match c'est "Bouh Rubio il est nul". Il y a pas autre chose qui t'as marqué sur ce match? Il y avait 18 autres joueurs sur le parquet tu sais? Mais bon je doute que t'es vu le match

        1. Xav'

          En même temps ça lui fait du bien au gamin de galérer un peu. Quand on voit le crédit qu'il avait auprès des arbitres à même pas 20 ans, surfant sur la hype qui l'entourait, c'était vraiment énervant quand on comparait au traitement réservé à TP.

          En espérant que lors du France-Espagne, on ne soit pas arbitré comme hier soir ou comme lors du match amical à Almeria…

      1. Austin_Powers

        Môsieur Je-sais-tout oui j'ai vu le match et j'ai noté que Rubio avait été nul comme depuis le début de l'euro et qu'il a joué que 11 minutes car il était tellement mauvais que même dans un match où le coach repose ses titulaires il préfère pas laisser Rubio trop longtemps sur le terrain pour pas plomber son équipe.

        je complétais juste l'article de Bope qui ne parle pas de Rubio mais oui il y avait d'autres trucs à voir Môsieur et ils sont dans l'article ci-dessus.

        1. DejanBodiroga

          Repose ses titulaires? T'as regardé le match complètement défoncé ou quoi? Seul Gasol était mis au repos tout le reste était bien là.

          Rubio a fait un match moyen comme le reste de l'équipe, il est loin d'être le seul à blâmer sur ce match. Le coach lui fait pas confiance mais le fait rentrer pour le clutch time alors qu'il n'a quasi pas joué du match… Appelle ca comme tu veux mais pour moi c'est clairement une erreur de gestion.

          Et tant qu'à faire le malin et être le plus complet possible, t'aurais aussi pu parler d'Ilyasova, de Reyes, d'Ibaka… 🙂

  4. Heat_N_Run

    "Ibaka se faisait postériser par le pivot des Bulls Omer Asik."

    Voila quelque chose de pas banale ! Je veux les images 🙂

  5. BadAcid

    En même temps à quasi égalité et les espagnols à 3 fautes les turc ont fait les cons. il on joué à l'extérieur au lieu de plomber ibaka, gasol et reyes. Surtout que Asik jouait bien. Heureusement que les 2 3pts tombent dedans!

    Très content néanmoins, car les espagnols n'arrêtaient pas de raler contre l'arbitrage (alors qu'il sifflaient pour eux) et de flopper.

Leave a Reply

Archives

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements