Autre

Boris Diaw : « je suis fier »

En capitaine, Boris Diaw est venu expliqué toute sa fierté avec ce groupe, deuxième de l’Euro le plus long et le plus difficile de tous les temps.

« Ils ont mieux joué que nous. C’est sûr qu’ils ne sont pas plus athlétiques, ils ne sont pas plus rapides, donc c’est vraiment sur la connaissance de jeu. Ils ont été plus malins. Ça fait longtemps qu’ils jouent ensemble. On a encore une marge de progression, je pense qu’on l’a vu ce soir et on va tout mettre en oeuvre pour être prêt l’année prochaine. Contre une équipe aussi forte que l’Espagne, on ne peut pas revenir, même si on y met tout notre coeur. L’Espagne a été plus constante que nous. »

La place de la France dans la hiérarchie européenne ?

« Les résultats parlent d’eux-mêmes. On est la deuxième équipe d’Europe aujourd’hui en réussissant à nous hisser jusqu’à la finale. Donc c’est sûr qu’il y a de la progression et on a surtout une grosse marge de progression. C’est une équipe qui est assez neuve, donc on espère encore faire mieux. »

La qualification pour les Jeux Olympiques ?

« C’était un des objectifs de cet Euro, la qualification pour les Jeux Olympiques. Donc ça va être primordial, on va progresser dans cette optique-là, on va travailler toute l’année, et puis l’année prochaine on sera meilleurs que cette année. »

Le sentiment final ?

« Je suis fier. C’était un des championnats d’Europe les plus longs de l’histoire, avec énormément d’équipes, 11 matches à jouer. C’est très long, c’est très dur de rester dedans mentalement, donc être arrivé jusqu’ici c’est déjà un bon résultat. »

Quant à Florent Pietrus, il a été, comme à son habitude, très sobre dans son analyse.

« C’est jamais plaisant de perdre une finale, mais après, je pense que demain on réalisera vraiment ce qu’on a fait. On a fait un bon parcours et l’état d’esprit a été exemplaire. On a vraiment montré une détermination et une solidarité. C’est vraiment le plus important. On a joué contre une très grande équipe. On est toujours en phase d’apprentissage et cette année, on a monté d’un niveau, c’est encourageant pour la suite. »

Acheter Magazine Basket Europe
Commentaires   |  6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *