Le dessin animé de Tony Parker sur M6 à partir d’aujourd’hui

la rédaction
11

C’est ce mercredi matin, à 7h20, dans M6 Kids, que débarque Baskup le dessin animé de et avec Tony Parker, dans le rôle d’un coach d’une équipe d’ados, les « high five ».

Sur le blog de En Pleine Lucarne, le meneur de l’Equipe de France en raconte la genèse.

« Ce n’est pas moi qui y ai pensé. Il y a deux ans, la société « I can fly » m’a proposé le projet : être entraîneur d’une équipe de Streetball, les « High Five », engagée dans une compétition à travers les Etats-Unis. Ça m’a immédiatement séduit de participer à une telle aventure, de créer quelque chose depuis le début et j’ai tout de suite accepté. »

A-t-il participé à la partie création ?

« J’ai discuté avec toute l’équipe, je l’ai aidée à faire passer les messages sur les valeurs du basket car chaque épisode est construit autour d’un message. J’ai aussi donné des indications sur tout ce qui touche à la technique basket, aidé à peaufiner les personnages. Et puis je me suis surtout occupé de superviser ce que j’allais dire dans ce dessin animé. Mais je n’ai pas pu faire la voix de mon personnage car je n’avais pas le temps. »

Pourquoi un tel investissement ?

J’aurais juste pu prêter mon nom, mais ça ne m’intéressait pas car ce programme implique mon image et porte mon nom « Baskup Tony Parker ». Je ne voulais pas faire n’importe quoi car j’ai conscience de l’impact que je peux avoir sur mes jeunes fans. Et puis j’adore faire partager mon amour pour le basket, mon expérience. Ce dessin animé est un bon moyen de le promouvoir. Pour que ça touche la cible visée, j’ai tenu à ce que les personnages soient dans un environnement crédible, adapté leur époque, que ce soit par la musique du dessin animé que j’ai confiée à mon ami Cut Killer ou leurs vêtements, leurs prénoms, leur façon de parler, leurs iPhone et autres technologies que les jeunes utilisent aujourd’hui. Je me suis aussi inspiré de vraies actions NBA même si, je le précise, ce n’est pas un dessin animé sur le basket. Ici c’est un basket exagéré, un basket de Playstation. Le sport est juste en toile de fond pour faire passer des messages.

Quels messages ?

Le travail, le respect de ses adversaires, de ses coéquipiers aussi, des arbitres, la solidarité, la tolérance, il y aura même un épisode qui tournera autour du dopage. Et se dire enfin que tout peut arriver si on y croit et que si on ne réussit pas il faut au moins avoir tout tenté pour ne pas avoir de regrets.

La suite sur En Pleine Lucarne

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

11 Responses
  1. Griff'

    «Mais je n’ai pas pu faire la voix de mon personnage car je n’avais pas le temps. » et surtout parce que si ça avait été comme sa musique ça aurait été pas terrible… c'est un métier, voix off, tu fais pas ça à l'arrache..

  2. Griff'

    Premier message que je vois dans ce dessin-animé: pour être quelqu'un de bien, il faut être très riche et montrer qu'on l'est.

  3. ooofock

    La voix de TP est juste terrible , aucune ressemblance.
    En fait le tout est franchement mauvais et irréel.
    Seul point positif ça ( peut ) créé un engouement pour le basket.

  4. TOM

    C'est clairement pour les gosses.

    Si ça peut devenir le Olive et Tom de la nouvelle génération et créer des vocations, ça me va 🙂

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Archives

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements