Autre

Euroleague 2ème journée : les favoris assurent chez eux

Suite de la deuxième journée de l’Euroleague avec la belle victoire de Nancy face à Bilbao grâce à un énorme Nicolas Batum.

Dans les autres rencontres de la soirée, les favoris (Sienne, Barcelone, Madrid…) assurent à domicile. Seul Galatasaray se fait surprendre.

Galatasaray – Unics Kazan (64-68)

C’est la surprise ! Les hommes venus du grand froid viennent souffler la victoire au Galatasaray sur leur parquet et au finish. Mal partis, les coéquipiers de Lynn Greer (12 points) sont revenus aux forceps dans le dernier quart pour rafler une victoire importante. Henry Domercant termine à nouveau meilleur marqueur avec 16 unités alors que le bon match de Luksa Andric (14 points et 7 rebonds) ne servira à rien. Les Turcs doivent se reprendre au prochain match, et surtout aux rebonds (17 offensifs pour Kazan).

Montepaschi Siena – Olimpija Ljubljana (79-57)

Il n’y a pas eu match. Pire le premier quart a donné lieu à une véritable fessée en place publique de la jeune équipe slovène (26-4). Même s’ils se sont mieux comportés par la suite, les coéquipiers de Ben Woodside (2 petits points) n’ont pas pesé bien lourd. Pas compliqué, seul David Bertans dépasse les 10 points : il en met 12. Pour Sienne qui accueillait Igor Rakocevic (qui n’a pas marqué le moindre point en 7 minutes), il a suffi de faire jouer le cinq majeur avec l’inévitable McCalebb (17 points, 3 passes, 3 interceptions en 22 minutes). A noter le bon 12 points et 8 rebonds du jumeau Lavrinovic.

FC Barcelona – Asseco Prokom (88-61)

Là non plus, pas match. Le Barça a déroulé pour atomiser les polonais de Prokom. Juanca Navarro met 14 points et donne 4 passes mais c’est Lorbek qui termine meilleur scoreur avec 20 points. Avec 5 joueurs à plus de 10 points (et 2 à 9), l’équipe de Xavier Pascual a bien partagé la gonfle et a récité son basket.

Real Madrid – Emporio Milan (85-78)

Si l’attraction du soir était l’arrivée de Serge Ibaka dans les rangs du Real, le spectacle se passait sans lui sur le terrain et la tension était au rendez-vous. Et face à un Drew Nicholas des grands soirs, c’est le duo Fernandez – Carroll qui sauve les Madrilènes.

SLUC Nancy – Bizkaia Bilbao (87-73)

Grâce à un Nicolas Batum de gala, le SLUC remporte sa première victoire en Euroleague et se relance dans la course au Top 16.

Olympiakos Le Pirée – Fenerbahce Ulker (81-74)

Deuxième rencontre, et deuxième succès, et deuxième défaite ; selon dans quel camp on se place. Pour l’Olympiakos, c’est un beau succès à domicile (dans une salle vide). Le duo Spanoulis (22 points et 7 passes) – Printezis (21 points et 7 rebonds) s’est complété à merveille pour porter les Reds vers la victoire. Pero Antic, le Boozer Macédonien est encore en phase d’adaptation mais il récolte tout de même 12 rebonds ! Côté Fener, Thabo Sefolosha nous sort un gros match à 17 points et 12 rebonds en jouant poste 4 mais Istanbul est encore trop court…

Maccabi Tel Aviv – Partizan Belgrade (70-66)

Le Maccabi s’était fait sonner les cloches après sa défaite contre Milan. Il a remis les pendules à l’heure ce soir contre le Partizan. Sans particulièrement briller et en résistant à un ultime rush de Belgrade dans le dernier quart, Papaloukas (13 points) ramène le premier succès. Farmar inscrit 11 points, attrape 6 rebonds et distribue 6 passes. Pour le Partizan, la paire Macvan (14 points et 7 rebonds) – Pekovic (11 points et 8 rebonds) ne suffit toujours pas. Acie Law termine avec 12 points et 4 passes.

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Armenia1908 dit :

    "Olympiakos Le Pirée – Fenerbahce Ulker (81-74). Deuxième rencontre, et deuxième succès, et deuxième défaite ; selon dans quel camp on se place."

    Non, car Olympiacos a perdu son premier match…