Autre

Cinq de la semaine en Euroligue : 10 prétendants pour 5 places !

Très franchement, cette 6ème journée d’Euroligue a été le meilleur crû de la saison en cours. Des matchs à enjeu serrés de bout en bout, des records qui tombent, des shoots décisifs de partout, et les grands joueurs qui sortent du lot.

Le choix a été cornélien cette semaine avec pas moins de 10 joueurs qui voguent dans les eaux dangereuses entre les 21 et 36 d’évaluation.

Une connexion Thunder

Pour commencer, évoquons les malheureux qui ne seront que nominés. Le plus petit total (qui est déjà bien) est celui de Thabo Sefolosha qui a montré sa polyvalence avec 13 points, 7 rebonds, 4 passes, 5 interceptions et 1 contre pour 21 d’éval. Dans le même registre, c’est son coéquipier du Thunder Serge Ibaka qui s’est illustré : 12 points (5/6), 9 rebonds, 5 contres et 24 d’évaluation en 23 minutes.

Au rayon NBA, prenons le soin de noter l’ « anomalie » TJ Ford. Fraîchement débarqué, l’ancien meneur star des Pacers a disputé son premier match avec Zagreb et il a distribué 10 passes en 13 minutes. Bluffant !

Le nouveau record de Sofos

Il nous reste ensuite à saluer le nouveau recordman Sofoklis Schortsanitis qui finit la soirée avec 28 points à 9/12 aux tirs et un bon 10/12 aux lancers-francs (généralement pas sa tasse de thé). Puis, il y a les attaquants racés : Shved le Russe avec 16 points, 5 rebonds, 5 passes et 2 interceptions pour 28 d’éval. Et son modèle grande taille, Gallinari l’Italien avec 24 points, 3 passes, 3 interceptions (11 fautes provoquées) pour 33 d’évaluation.

Nos lauréats de la 6ème journée

Nenad Krstic (CSKA Moscou) : 21 points à 7/8 aux tirs, 7 rebonds, 2 passes pour 33 d’évaluation.

Donatas Motiejunas (Asseko Prokom) : 22 points, 10 rebonds, 3 interceptions, 4 contres pour 30 d’évaluation.

Fernando San Emeterio (Caja Laboral Vitoria) : 25 points à 8/12 aux tirs, 8 rebonds pour 36 d’évaluation.

Dimitris Diamantidis (Panathinaikos Athènes) : 23 points à 7/11 à trois points, 3 rebonds, 4 passes pour 25 d’évaluation.

Vassilis Spanoulis (Olympiakos Athènes) : 29 points dont 11/12 aux lancers-francs, 6 passes pour 34 d’évaluation.

Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • RCaron59650 dit :

    Serait ce un hasard si ce ne sont que les tops joueurs européens qui brillent en cette période où les "droits à l'erreur" sont de plus en plus rares?