Semaine des As : Le Mans renverse Orléans

Emmanuel Laurin
3

Dominer n’est pas gagner, Orléans en a fait l’amère expérience pour ce premier match des As version 2012. Après avoir mené pendant trois quart temps, l’OLB craque dans le dernier quart sous la pluie de 3-points venue de la Sarthe.

Le double vainqueur de la compétition (2006-2009) passe donc le premier tour (88-77) grâce à un fantastique retour en deuxième mi-temps et un festival longue distance (6/8) en dernier quart.

 

Orléans conquérant en première mi-temps

Bien que défaits par Chalon pour leur dernière sortie, ce sont bien les hommes de Philippe Hervé qui attaquent le match avec le couteau entre les dents. Sur un trois points de Brian Greene, l’écart grimpe même à +15 (23-35) en début de second quart.

Amara Sy semble être le seul capitaine à bord avec une présence dans tous les secteurs de jeu : 21 points, 7 fautes provoquées, 4 rebonds, 2 passes et 3 contres. A ses côtés, Cedrick Banks semble être dans un bon jour avec également 21 points et 4/8 à trois points.

Mais Alex Acker (20 points, 7 rebonds) remobilise ses troupes pour réduire l’écart avant la pause même si Maleye N’Doye ne l’entend pas de cette oreille. Les deux ailiers se livrent un beau combat avant le retour aux vestiaires (38-44 pour Orléans).

Kahudi et Sommerville sonnent la révolte (21-7)

Alors qu’Amara Sy continue son festival en troisième quart, Charles Lombahé-Kahudi se réveille à son tour pour permettre aux manceaux de ne pas couler à pic. L’écart se stabilise autour des 10 unités en faveur d’Orléans mais on sent bien un frémissement côté Tango.

Le médaillé d’argent de l’été dernier inscrit un trois points qui libère son équipe (53-62) mais qui impulse surtout une incroyable série de 21-7 qui va tuer Orléans. Car Sommerville s’y met aussi. L’américain réussit deux tirs primés qui sape littéralement le moral des troupes adverses et c’est lui qui donne enfin l’avantage au MSB (69-67).

 

Batista et Rochestie, les piliers

L’OLB a laissé passer sa chance, Le Mans et son chef d’orchestre Rochestie (16 points, 6 passes) mettent la main sur la fin de match. JP Batista a l’occasion d’atteindre les 20 points sur un dernier shoot en crochet et ne s’en prive pas.

Le Mans s’impose grâce à une seconde mi-temps pleine (50-33) et un gros travail de ses titulaires qui rapportent 78 des 88 points finaux. Les joueurs de JD Jackson seront opposés dès demain au vainqueur du match entre Gravelines-Dunkerque et Roanne.

 

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

3 Responses
  1. AXX_

    Juste par rapport à la fin, ce sont pas les titulaires qui rapportent 78 points sur 88 car Acker sortait du banc. Kouguere était lui dans le 5.

    Sinon, belle victoire du Mans. J'ai trouvé Orléans très peu créatif bien qu'ils aient menés tous le match. Le MSB fera le doublé cette année.

Leave a Reply

Archives

juillet 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Boutique Magazines et Abonnements