Etranger Europe FIBA Livenews

Eurobasket 2017 : Ettore Messina à la tête de l’Italie si les Spurs acceptent

ettore-messina1-1

Défait par la Croatie en finale du TQO turinois, Ettore Messina n’est pas parvenu à conduire la sélection italienne aux Jeux Olympiques de Rio, un échec encore difficile à avaler pour le sélectionneur et assistant-coach des Spurs.

« Je ne peux pas nier que je l’ai très mal pris. » a confié le coach à La Repubblica. « C’était l’une des défaites les plus dures de ma carrière mais j’ai aussi eu de la chance dans cette carrière, je suis privilégié. J’ai coaché des excellentes équipes et de fabuleux joueurs. Globalement, si j’ai accompli plus de victoires que de déceptions, je sais que je dois être reconnaissant d’avoir pu vivre ces succès. Toutes les défaites sont douloureuses dans le sport. Et puis, un matin, vous vous réveillez et vous comprenez que vous devez remonter vos manches pour faire encore mieux votre travail. Ce jour est venu pour moi et m’a permis de voir les confrères aux Jeux Paralympiques. Si la vie continue pour eux, cela devrait être un minimum d’effort pour nous de continuer. »

Sous contrat avec les Spurs aux côtés de Gregg Popovich, Ettore Messina ne l’est cependant plus avec la fédération italienne. L’échec de la sélection au TQO implique évidemment une remise en question mais l’entraîneur espère rester à la tête de la Squadra, à la seule condition que cela convienne aussi à sa franchise texane.

« J’étais coach de l’équipe nationale jusqu’au 30 septembre mais si les choses se déroulent comme prévu, je devrais rester à ce poste après cette date. » dit-il, avant de détailler la problématique. « L’idée est de continuer avec l’équipe nationale mais je dois avoir l’accord de mon club, les Spurs, en premier lieu en raison des obligations que mon coach Gregg Popovich a [ndlr : Gregg Popovich va aussi prendre la tête de Team USA]. S’ils sont d’accord, je me réunirais immédiatement avec la fédération italienne. Ils m’ont honoré en m’offrant la possibilité de coacher l’équipe à l’Eurobasket 2017. Je pense que la situation sera résolue dans quelques jours. »

Même si l’Italie n’a plus rien remporté depuis le bronze à l’Euro 2003, la sélection pourrait bien être un outsider dangereux lors du prochain Eurobasket : outre la présence très probable d’Ettore Messina sur le banc, elle pourrait disposer de ses stars, Danilo Gallinari, Andrea Bargnani, Marco Belinelli ou encore Alessandro Gentile, s’ils restent en bonne santé. Cette génération italienne tarde à donner des résultats mais maintenant qu’elle atteint sa maturité, elle dispose sur le papier de quoi parvenir à ses fins.

Commentaires   |  2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *