Fief historique du basket, Caen est tout proche de retrouver la Pro B

Pascal Legendre
0

Pour avoir donné un coup d’épaule à un joueur de Souffelweyersheim en janvier, Hervé Coudray a écopé de deux matches de suspension à purger face à Challans et Rueil. La sanction est plus facile à digérer dans le sens que le coach du Caen BC a vu son équipe s’imposer hier soir lors du match au sommet de Nationale 1 face à l’UJAP Quimper, 76-64.

« Je passe une période pas facile, même si on gagne. Je pense à mon passage devant la commission de discipline. J’avais à coeur de gagner », a déclaré Hervé Coudray à Ouest France. « On l’a bien négocié. On a surtout su contrôler le tempo, on ne les a pas laissés courir. C’est nous qui avons géré le rythme, c’est ça qu’il fallait faire. On a eu parfois beaucoup de corps pour récupérer les ballons. Tout n’a pas été parfait, mais l’important était de gagner. »

Alors que Quimper s’est essentiellement appuyé sur sa paire d’as constituée de Dwight Blunt (16 points, 7 rebonds, 7 passes) et Boby Bobrov (12 points et 8 rebonds), Caen a bénéficié de la production d’un éventail plus large avec six joueurs à au moins 12 d’évaluation.

Le CBC a toujours mené mais n’a jamais pris le large et n’avait que cinq points d’avance à quatre minutes de la fin. C’est Thomas Cornely qui a marqué un dernier panier à trois-points qui a libéré un palais des sports fort de plus de 3 000 spectateurs.

Le CBC n’a pas repris le point average (77-94 à l’aller en Bretagne) mais possède désormais deux victoires en bonus sur son adversaire direct.

On a prouvé à tout le monde qu’on était premiers du championnat et qu’on le méritait, a commenté Sébastien Cape à Sportacaen. On a maîtrisé le match de bout en bout. À nous de finir le boulot pour avoir la montée directe. »

Laurent Foirest ne disait pas autre chose à Ouest France :

« Caen était plus fort. Ça s’est joué à pas grand-chose. Si on marque quelques trois points de plus, je pense que la physionomie du match peut changer. Il ne faut pas baisser la tête, on a fait un match correct. Je pense qu’on peut tirer un trait sur la 1re place, que c’est mort. Il reste quatre matches, je ne les vois pas en perdre deux. »

Vingt ans plus tard Caen est proche de retrouver la ligue professionnelle. Et celle-ci peut s’en réjouir tant cette ville est historiquement un bastion du basket et ce club porteur d’avenir.

 

Lire aussi... (et ce ne sont PAS des pubs)

Ecrire un commentaire

Archives

août 2019
LMMJVSD
« Juil  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Tous les salaires de ProA pour la saison 2017 - 2018
Tous les salaires de ProB pour la saison 2017 - 2018
Tous les transfert JeepElite pour la saison 2018 - 2019
Boutique Magazines et Abonnements