Livenews LNB ProA

Livio Jean-Charles (ASVEL): « Le 93, c’est le numéro parfait pour montrer mon soutien à ma Guyane natale »

L’ASVEL et son agent Pedja Materic ont confirmé qu’après le meneur américain Casper Ware et l’intérieur australien David Andersen, le club lyonnais refait venir au bercail un troisième champion de France en titre pour la fin de la saison régulière, l’intérieur français Livio Jean-Charles (2,03m, 23 ans). Il pourrait être aligné dès dimanche, lors du déplacement de l’ASVEL à Monaco.

Après cinq saisons à l’ASVEL, le Guyanais a joué cette saison en D-League avec les Austin Spurs (9.9 pts, 5.6 rbs, 1.5 pds, 1.4 ctrs en 25 min).

« Forcément, j’ai été déçu d’être coupé si près de la porte d’entrée », a-t-il commenté sur le site de l’ASVEL à propos du fait qu’il n’a pas été intégré à l’effectif des Spurs après avoir été drafté en 28e position en juin dernier. « Cependant ma saison en elle-même n’as pas été décevante. Je dirais même encourageante. J’ai appris beaucoup sur moi, sur mon jeu et sur ce qu’il fallait que je travaille. Comme on dit : « quand la vie te donne des citrons, fais-en une limonade ! »

Il explique par ailleurs pourquoi il va porter le numéro 93, au lieu du 8:

« Déjà, je ne pouvais évidemment pas avoir le 8 car Adrian Uter le porte cette saison. Je porte donc le 93 pour plusieurs raisons. Comme vous avez pu suivre l’actualité, la Guyane (code département 973), ma terre de cœur et natale, est en plein conflit pour son développement et pour la résolution de ses problèmes de criminalité. Mon père qui a toujours été mon modèle, portait le numéro 7. Enfin je suis de la génération 93… C’était donc le numéro parfait pour faire un clin d’œil à ma génération, à mon père et surtout montrer mon soutien à ma Guyane natale. »

Photo: BasketUSA

Commentaires   |  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *