EDF Homme Etranger Europe FFBB Livenews

Equipe de France : Joffrey Lauvergne dit ses quatre vérités aux absents

Depuis plusieurs années, les NBAer français -mais pas seulement- ont les meilleures excuses pour ne pas venir en équipe de France. A l’approche du prochain Eurobasket (du 31 août au 17 septembre 2017), Joffrey Lauvergne (2,11m, 25 ans) est revenu pour nos confrères de Basket Info sur les absences ponctuelles de ses coéquipiers. L’occasion de constater une fois de plus que le frenchie de Chicago n’a pas sa langue dans sa poche…
Pour certains joueurs, le rythme de la saison NBA serait trop soutenu pour s’investir en équipe de France, mais cette excuse ne tient pas pour Joffrey Lauvergne.
 « Il y a ceux qui disent : « il faut que je me repose » machin, truc… Mais je trouve quand même qu’on a de la chance en NBA. Ceux qui devraient dire qu’ils n’ont pas envie de venir et qu’ils préfèrent se poser, c‘est les Thomas (Heurtel), c’est les Nando (De Colo), parce que eux ils ont dix mois de saison. Donc de venir encore un gros mois en équipe de France, je comprends que ce ne soit pas évident […] Moi, même si je fais les playoffs, je vais avoir deux mois ou deux mois et demi de vacances avant l’équipe de France, où je vais pouvoir faire ce que je veux. Ensuite, je vais encore avoir trois semaines… Par rapport à ce que j’ai connu depuis que je suis petit et la manière dont je me suis entraîné, ça va, je ne vais pas me plaindre !« 

Pour d’autres, les compétitions comme le Championnat d’Europe ont moins d’importance…

« Pour moi, faire une médaille au championnat d’Europe, quand même quoi… Et puis qu’est-ce que ça veut dire « ça ne rapporte rien » ? Tu vois ce que je veux dire ? Ça ne qualifie peut-être pour rien, mais moi je m’en br… quoi ! C’est un championnat d’Europe. Ce n’est pas un tournoi de ton quartier en mini-poussins ! On verra qui vient, qui ne vient pas […] L’équipe de France, j’ai eu de bons souvenirs, de belles expériences, donc j’ai envie d’y aller.« 

En lisant ces lignes, on se dit que le joueur parle peut-être à ses équipiers pour les faire venir… mais ce n’est pas le cas.

« Moi j’aimerai bien qu’ils viennent, mais je n’ai rien à leur dire. Personne n’a rien à dire. Je ne vais pas aller voir les gars et leur dire : «Cet été il faut que tu viennes !». Soit t’as envie, soit tu n’as pas envie… Si tu n’as pas envie, ok, pas de problème. Mais ne fait pas attendre.« 

On espère en tout cas, que le message sera reçu 5 sur 5 de la part des joueurs !

Photo FFBB

Commentaires   |  7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *