Etranger Europe Livenews

Edwin Jackson et Anzejs Pasecniks en route vers la NBA ?

Edwin Jackson (1,90m, 27 ans) et Anzejs Pasecniks  (2,16m, 21 ans) s’affrontaient dimanche avec leurs équipes respectives, l’Estudiantes Madrid (11ème) et Gran Canaria (6ème), lors de la 30ème journée du championnat espagnol.

Si l’équipe de Gran Canaria a surclassé son adversaire (104-86), qui a désormais peu de chance d’accéder aux playoffs, on a pu surtout assister à un duel de haut vol entre l’arrière français d’un coté (26 points, 4/7 à 3 points, 27 d’évaluation) et le pivot letton de l’autre (24 points, 11/13 en 21 minutes, 30 d’évaluation). Deux joueurs aux profils différents, mais qu’on pourrait voir prochainement  fouler les parquets de NBA.

Anzejs Pasecnicks fait parti depuis 2014 des meilleurs prospects européens. Il pourrait être sélectionné à la fin du 1er tour de la prochaine draft -en 30ème position selon le dernier Mock Draft de Draft Express. Les New Orleans Pelicans pourraient également le récupérer s’il descend plus bas, -44ème choix de draft- pour en faire le backup de Demarcus Cousins et Anthony Davis.

Concernant Edwin Jackson, Le Français est monstrueux cette saison avec 22,2 points de moyenne. Le joueur de l’Estudiantes devance largement son dauphin au classement des meilleurs marqueurs (6 points de plus) et aura son mot à dire dans la course au MVP de la Liga ACB.

Edwin confiait récemment à nos confrères de Basket-Info qu’il attendait cet été avec impatience pour  pouvoir peut-être réaliser son rêve…

« Quand tu es un joueur dans la course pour être élu MVP du championnat réputé être le meilleur en Europe, c’est sûr que tu es en position de force. Il n’y a pas beaucoup de deuxième arrière dominant et forcément, les scoreurs partent à prix cher. Donc 2017 c’est un été que j’attends. Mais chaque chose en son temps. J’attends la fin de saison. Je ne me dis pas : j’ai hâte de négocier. Non, j’ai hâte de faire les playoffs, hâte de bien finir le championnat. Je sais que des clubs ont déjà appelé, que les négociations ont commencé. On verra bien. Mon rêve, ça reste d’aller en NBA et j’espère que j’ai un peu attiré l’attention »

Les deux joueurs pourraient donc arriver dans la ligue prochainement mais par des portes différentes.

Photo : Movistar Estudiantes

 

Commandez le magazine papier Basket Europe
Commentaires   |  1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *